November 8, 2018 / 9:39 AM / 10 days ago

BOURSE-ProSieben décroche; dividende réduit, objectifs annuels abaissés

8 novembre (Reuters) - L’action ProSiebenSat.1 est malmenée jeudi matin en Bourse de Francfort, le télédiffuseur allemand ayant annoncé la veille qu’il réduisait son ratio de dividende et dit qu’il pourrait comptabiliser jusqu’à 400 millions d’euros d’éléments exceptionnels cette année.

L’action perd 17% à 17,14 euros vers 9h35 GMT, de loin la plus forte baisse de l’indice européen Stoxx 600 qui gagne 0,47% dans le même temps. L’action est à son niveau le plus bas depuis plus de six ans.

Le groupe a dit que la moitié du bénéfice net partirait en dividendes à partir de cette année alors que la proportion était de 80% à 90% les années précédentes. En revanche, il compte procéder à 250 millions d’euros de rachats de titres sur une période de 12 à 24 mois.

ProSiebenSat.1 ajoute qu’il réexamine ses contrats de cinéma aux Etats-Unis et, suivant l’issue de la renégociation, cela pourrait déboucher sur un impact de 400 millions d’euros sur les comptes de 2018, étant entendu que cet impact serait négatif, au vu des réactions de différents intermédiaires aux annonces du groupe allemand.

Anticipant une croissance organique plus lente, ProSieben a par ailleurs réduit sa prévision de chiffre d’affaires annuel, anticipant à présent une baisse dans le bas d’une fourchette à un chiffre à quatre milliards d’euros environ. Il projetait auparavant une hausse dans le bas d’une fourchette à un chiffre.

Les investissements dans l’offre de programmes auront un impact négatif de 50 millions d’euros sur l’excédent brut d’exploitation (EBE, Ebitda) ajusté en 2019, ajoute-t-il.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires a augmenté de 1% à 892 millions d’euros, tandis que l’Ebitda ajusté a diminué de 13% à 175 millions d’euros, en ligne avec le consensus.

ProSieben vise un chiffre d’affaires de six milliards d’euros et un Ebitda ajusté de 1,5 milliard d’euros en l’espace de cinq ans environ.

Pour Bankhaus Lampe, la réduction du dividende, l’ajustement des objectifs de 2018 et l’annonce de l’investissement dans les programmes représentent une “surprise négative”.

Credit Suisse pense au contraire que ce qui a été annoncé “n’est pas totalement imprévu” mais il se demande “dans quelle mesure on peut se fier aux aspirations à plus long terme”.

Morgan Stanley remarque pour sa part que ProSieben n’a pas relevé sa projection de croissance du chiffre d’affaires à moyen terme en dépit de la hausse des investissements.

“Il se peut que les investisseurs en déduisent avant tout que l’investissement est défensif et non pas offensif”, écrit la banque. (Christoph Steitz et Douglas Busvine, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below