November 6, 2018 / 7:55 AM / in 8 days

Zalando-Perte et croissance ralentie au T3, le titre chute

BERLIN, 6 novembre (Reuters) - Zalando, le numéro un européen de la mode en ligne, a fait état mardi de la plus faible croissance trimestrielle de ses ventes depuis sa création il y a 10 ans, tout en disant avoir accusé une perte sur la période juillet-septembre, évoquant la vague de chaleur, une hausse de ses coûts de logistique ou encore des problèmes opérationnels.

Dans des échanges d’avant-Bourse à Francfort, le titre du groupe allemand perdait 3,6%.

Au cours de clôture de lundi de 34,39 euros, l’action Zalando accuse un repli de 22% depuis le début de l’année - après +21,6% en 2017 - sous le coup de deux avertissements sur résultats lancés cet été par le groupe.

A titre de comparaison, l’indice regroupant les valeurs européennes de la distribution, dont Zalando fait partie, est en recul de 1,28% à ce stade de 2018 après un repli de 2,96% en 2017.

Sur le troisième trimestre, Zalando a vu son chiffre d’affaires croître de 12%, à 1,2 milliard d’euros alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 1,22 milliard. Cela fait des années que le groupe se fixe comme objectif de faire croître ses ventes de 20% à 25%.

Le groupe a accusé une perte opérationnelle ajustée de 38,9 millions d’euros sur la période, faisant de ce fait un peu mieux que le consensus qui était de -43,4 millions.

Pour le quatrième trimestre, Zalando voit son chiffre d’affaires croître de 20% à 25% et, pour l’ensemble de l’année le groupe confirme anticipe une progression de ses ventes vers le bas de sa fourchette cible de 20-25% ainsi qu’un bénéfice d’exploitation ajusté compris entre 150 et 190 millions d’euros.

Lors de son deuxième avertissement sur résultats, en septembre, Zalando avait dit que ses résultats du troisième trimestre seraient inférieurs aux attentes.

Zalando est engagé dans un vaste programme d’investissement, aussi bien en matière de logistique que de technologies, afin de résister à la concurrence d’autres acteurs internet comme Amazon mais aussi d’enseignes telles que H&M. (Emma Thomasson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below