November 2, 2018 / 12:29 PM / 11 days ago

Alibaba publie un CA inférieur aux attentes, le titre réduit ses gains

2 novembre (Reuters) - Alibaba a publié vendredi un chiffre d’affaires inférieur aux attentes sur la période juillet-septembre, deuxième trimestre de son exercice décalé, signe supplémentaire d’un ralentissement de la dynamique du géant chinois de la distribution en ligne.

Le titre, qui avançait de 3,8% dans les échanges d’avant-Bourse à Wall Street avant la publication de ces résultats, a réduit ses gains et ne progressait plus que de 2,6% après.

Le volume d’activité d’Alibaba ralentit traditionnellement au cours de ce trimestre en prévision du 11 novembre, date de la “journée des célibataires”, qu’il a lui-même créée et qui est devenue le plus grand événement commercial au monde.

L’an dernier, les ventes d’Alibaba réalisées au cours de ces 24 heures ont représenté 25 milliards de dollars (21,9 milliards d’euros), tandis que celles de son concurrent JD.com ont atteint 19 milliards de dollars.

Le chiffre d’affaires généré par le commerce en ligne, qui représente 84% des ventes totales d’Alibaba, a progressé de 56% à 72,48 milliards de yuans (9,20 milliards d’euros) sur les trois mois à fin septembre.

Les marges ont continué à souffrir d’investissements aussi bien dans la distribution en magasins qu’en matière de logistique et d’informatique dématérialisée.

Le chiffre d’affaires généré par le cloud a augmenté de 90,5% à 5,67 milliards de yuans et de 24% dans le divertissement et les médias numériques à 5,94 milliards de yuans.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 9,60 yuans, nettement au-dessus de la prévision moyenne des analyste de 7,41 yuans.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 54,5% à 85,15 milliards de yuans, contre un consensus de 86,51 milliards, selon des données de Refinitiv.

Le bénéfice net a progressé de 13% à 20,03 milliards de yuans, soit 6,78 yuans par action.

L’action du groupe chinois, qui a annoncé en septembre que son fondateur et président exécutif Jack Ma partirait à la retraite en septembre 2019, a perdu plus de 12% depuis le début de l’année. Il souffre de la baisse des marges et des inquiétudes des conséquences des tensions commerciales entre Pékin et Washington sur les dépenses publicitaires.

Voir aussi BREAKINGVIEWS-Alibaba feeds fears of cooling Chinese consumption (Catherine Cadell Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below