October 31, 2018 / 7:05 AM / 19 days ago

TELECOMS-Telefonica-L'opérationnel baisse, pénalisé par l'Amérique latine

31 octobre (Reuters) - Principaux résultats trimestriels des entreprises du secteur des télécoms :

* Telefonica a annoncé mercredi une baisse de 1,4% de son Ebitda au troisième trimestre, à 4,04 milliards d’euros, pénalisé par les effets de change négatifs sur ses marchés latino-américains.

L’opérateur espagnol a relevé sa prévision de croissance organique du chiffre d’affaires à 2% contre 1% précédemment.

L’affaiblissement des monnaies du Brésil et de l’Argentine, deux pays clés pour le groupe, pèse sur ses résultats depuis plusieurs trimestres même si sa stratégie de viser à la fois les segments bas et haut de gamme en Espagne commence à porter ses fruits.

En données organiques, l’Ebitda affiche une hausse de 4,1% sur la période.

* NOKIA S’EN TIENT À SON OBJECTIF DE MARGE

25 octobre - Nokia a lancé jeudi un nouveau programme de réduction des coûts et réitéré son ambitieux objectif de rentabilité, promettant une accélération de la demande des équipements téléphonie mobile de cinquième génération (5G) au quatrième trimestre.

L’action Nokia recule de près de 1,71% vers 10h50 GMT, deuxième plus forte baisse de l’indice EuroStoxx 50

L’équipementier télécoms finlandais, concurrent du suédois Ericsson et du chinois Huawei, souffre depuis des années du ralentissement de la demande des équipements 4G et les investisseurs se demandent si la 5G pourra commencer à doper les bénéfices du groupe cette année.

Le groupe finlandais, qui a fait état d’une baisse de son bénéfice trimestriel sur un an, a dit viser des économies annuelles de l’ordre de 700 millions d’euros d’ici fin 2020.

Ce dernier a réitéré la prévision du groupe d’une marge opérationnelle pour la division réseau de 6% à 9% sur l’actuel exercice. Sur les neuf premiers mois, la marge était de 2,6%.

* ORANGE-LA HAUSSE DES VENTES RALENTIT, OBJECTIFS CONFIRMÉS

25 octobre - Orange a confirmé ses objectifs financiers pour 2018 à la faveur d’une nouvelle progression de sa rentabilité au troisième trimestre en dépit d’un ralentissement de la croissance des ventes face à une forte concurrence en France et en Espagne

L’opérateur, qui ouvre le bal des publications pour les télécoms français, a enregistré sur la période de juillet à septembre un chiffre d’affaires de 10,31 milliards d’euros, en progression de 0,6% à données comparables. Son résultat d’exploitation (Ebitda) ajusté s’est amélioré de 3,0% à 3,69 milliards d’euros.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d’affaires de 10,31 milliards d’euros et sur un Ebitda ajusté de 3,67 milliards, selon un consensus de marché compilé par le groupe.

L’action d’Orange a clôturé mercredi en hausse de 0,73% à 13,81 euros, donnant une capitalisation boursière de 36,7 milliards d’euros. Depuis le début de l’année, elle affiche une baisse de 4,63%, de moindre ampleur que le repli de 15% accusé par le secteur en Europe.

* LE BÉNÉFICE D’AT&T AU T3 INFÉRIEUR AUX ATTENTES

24 octobre - AT&T a fait état mercredi d’un bénéfice au troisième trimestre inférieur aux attentes, en dépit d’une progression inattendue du nombre de ses abonnés à un forfait de téléphonie mobile aux Etats-Unis.

Le deuxième opérateur mobile américain a réduit sa dépendance vis-à-vis du marché de la téléphonie mobile avec le rachat de Time Warner pour 85 milliards de dollars (75 milliards d’euros) mais peine encore à trouver des relais de croissance.

Le bénéfice net part du groupe s’est élevé à 4,7 milliards de dollars, soit 65 cents par action, contre 3 milliards (49 cents par action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 90 cents par action, en-dessous du consensus des analystes qui attendaient 94 cents par action, selon des données Refinitiv.

Le chiffre d’affaires total a augmenté de 15,3% à 45,74 milliards de dollars, supérieur quant à lui au consensus de 45,65 milliards selon des données Refinitiv.

AT&T a enregistré un gain net de 69.000 abonnés mobiles au troisième trimestre aux Etats-Unis, alors que les analystes anticipaient en moyenne une baisse nette de 22.000, selon le cabinet de consultants FactSet.

* VERIZON GONFLE SES ABONNEMENTS AVEC L’IPHONE

23 octobre - Verizon Communications a dépassé les attentes concernant la croissance de son bénéfice et de son nombre d’abonnés au troisième trimestre avec le succès de ses promotions sur les derniers modèles d’iPhone d’Apple.

Le premier opérateur télécoms mobile aux Etats-Unis a gagné 295.000 abonnés au troisième trimestre, contre 161.000 prévus par le cabinet FactSet.

Le bénéfice net part du groupe a bondi à 4,92 milliards de dollars, soit 1,19 dollar par action, contre 3,62 milliards (0,89 dollar/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 1,22 dollar par action, dépassant l’estimation moyenne des analystes qui était de 1,19 dollar, selon les données de Refinitiv.

Le chiffre d’affaires d’Oath, sa division de médias numérique regroupant notamment les sites AOL et Yahoo, s’est cependant établi à 1,8 milliard de dollars, contre deux milliards un an plus tôt. Verizon a dit ne plus être en mesure d’atteindre l’objectif d’un chiffre d’affaires de dix milliards de dollars pour sa division en 2020, ce qui alimente les rumeurs sur une future cession.

Verizon, qui a lancé un service 5G le 1er octobre dans quatre villes américaines susceptible de mieux concurrencer les offres des câblo-opérateurs comme Comcast, se concentre sur l’amélioration de son réseau plutôt que sur la croissance externe, à la différence de son principal concurrent AT&T, qui a racheté Time Warner pour 85 milliards de dollars en juin.

* TELIA RELÈVE SES PRÉVISIONS APRÈS SON T3

19 octobre - L’opérateur télécoms suédois Telia a publié vendredi un bénéfice d’exploitation trimestriel supérieur aux attentes du marché et a relevé sa prévision de résultat pour l’ensemble de l’année.

Au troisième trimestre, le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda), hors éléments non récurrents, a crû de 6,4% à 6,98 milliards de couronnes suédoises (674 millions d’euros), contre 6,56 milliards un an plus tôt. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 6,77 milliards.

Pour l’ensemble de l’année, Telia s’attend désormais à dégager un Ebitda ajusté légèrement supérieur à celui de 2017, contre une prévision précédente qui tablait sur un niveau égal ou légèrement au-dessus.

* ERICSSON PORTÉ PAR LA 5G EN AMÉRIQUE DU NORD

18 octobre - L’équipementier télécoms suédois Ericsson a réalisé un bénéfice d’exploitation nettement supérieur aux attentes au troisième trimestre, porté par la hausse des ventes de matériel pour la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G en Amérique du Nord, ce qui le rend optimiste sur la réalisation de ses objectifs 2020.

Le groupe, qui affiche des résultats jugés encourageants pour un troisième trimestre d’affilée, a publié des ventes trimestrielles nettes en hausse de 9% à 53,8 milliards de couronnes suédoises (5,2 milliards d’euros) grâce à la solide croissance de son activité réseaux.

La marge d’exploitation au troisième trimestre s’est élevée à 6% alors qu’elle était négative (-7,4%) un an plus tôt.

Le bénéfice d’exploitation s’est établi à 3,2 milliards de couronnes suédoises (310 millions d’euros), contre une perte de 3,7 milliards de couronnes un an plus tôt. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de 800 millions de couronnes. (Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below