October 1, 2018 / 8:39 AM / 21 days ago

LEAD 1-Ryanair abaisse son objectif avec la grève, le titre chute

* Ryanair revoit à la baisse de 12% son bénéfice annuel ajusté

* Le transporteur n’exclut pas d’autres avertissement sur résultats

* Le titre plonge de plus de 8%, fait reculer les autres compagnies (Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

par Padraic Halpin

DUBLIN, 1er octobre (Reuters) - Ryanair a annoncé lundi une révision à la baisse de 12% son objectif de bénéfice annuel ajusté, la compagnie aérienne à bas coûts évoquant une baisse du trafic et des réservations du fait des grèves menées par son personnel navigant dans différents pays européens.

Le transporteur irlandais a en outre déclaré qu’il pourrait être amené à lancer d’autres avertissements sur résultats en cas de nouvelles grèves, des annonces qui font chuter en Bourse non seulement le titre Ryanair mais aussi l’ensemble des compagnies aériennes européennes.

Vers 08h40 GMT, l’action Ryanair perd 8,27% à 12,04 euros, accusant la plus forte baisse du Stoxx 600, juste devant easyJet (-3,73%). Les titres Wizzair, Air France-KLM et International Consolidated Airlines , perdaient respectivement entre 4,1%, 1,98% et 1,33%.

Ryanair a précisé anticiper désormais un résultat de l’exercice 2018-2019, qui sera clos le 31 mars, compris entre 1,10 et 1,20 milliard d’euros contre une fourchette de prévisions précédente allant de 1,25 à 1,35 milliard.

Vendredi, la première compagnie européenne en termes de passagers transportés a été confrontée à une grève de 24 heures d’une partie de son personnel dans six pays européens, un mouvement qui a perturbé les vols de plus de 40.000 passagers.

Le groupe, qui a reconnu en décembre les syndicats de pilotes, une première dans son histoire, doit faire face à la mobilisation de ses salariés, qui réclament des hausses de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

RÉDUCTION DES CAPACITÉS D’HIVER

Si de nouvelles grèves devaient survenir dans les mois à venir, Ryanair a noté qu’il pourrait également être amené à réduire à nouveau ses capacités d’hiver déficitaires.

Ryanair a précisé que les prix des billets au deuxième trimestre clos fin septembre avait baissé d’environ 3% par rapport à sa prévision d’un recul de 1%. Il a ajouté anticiper un repli de 2% au second semestre.

Afin de répondre à cette baisse des prix, à la hausse des coûts du carburant et aux coûts des grèves, Ryanair a réduit de 1% ses capacités de vols en hiver, retirant des avions de ses bases d’Eindhoven aux Pays-Bas, de Brême et de Niederrhein en Allemagne.

“Les deux récentes grèves coordonnées des personnels navigants et des pilotes dans cinq pays de l’Union européenne ont pesé sur le nombre de passagers, les réservations et les rendements, et sur les prix des billets au troisième trimestre”, déclare le directeur général Michael O’Leary dans un communiqué.

“La confiance des clients, les réservations à l’avance et les prix du troisième trimestre ont été affectés, notamment sur la période des vacances scolaires de la mi-octobre et à Noël.” (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français et , édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below