for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Les tarifs du gaz devraient augmenter de 3,25%, selon la CRE

Les tarifs réglementés du gaz en France devraient augmenter en moyenne de 3,25%, hors taxes, au 1er octobre pour les 4,6 millions de clients résidentiels d'Engie, a déclaré mercredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE). /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth

PARIS (Reuters) - Les tarifs réglementés du gaz en France devraient augmenter en moyenne de 3,25%, hors taxes, au 1er octobre pour les 4,6 millions de clients résidentiels d’Engie, a déclaré mercredi la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Cette augmentation est liée à la hausse des prix de gros du gaz naturel en Europe, précise la CRE, dont la recommandation sert de base à la décision du gouvernement.

Elle serait de 1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3,3% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Ces tarifs réglementés sont appelés à disparaître après une décision du Conseil d’Etat de juillet 2017 les jugeant contraires à la réalisation d’un marché du gaz naturel concurrentiel.

Bate Felix et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up