September 20, 2018 / 10:49 AM / 3 months ago

Ryanair-Les pilotes belges en grève le 28/09, O'Leary réélu DG

BRUXELLES/GORMANSTON, 20 septembre (Reuters) - Les pilotes belges de la BeCA (Belgian Cockpit Association) se joindront à la grève de 24 heures organisée par le personnel navigant de Ryanair prévue le 28 septembre, a annoncé le syndicat jeudi, alors que Michael O’Leary était reconduit à la direction générale de la compagnie aérienne irlandaise par ses actionnaires.

La BeCA juge inacceptable une proposition de la direction sur les conditions de travail.

Mercredi, le syndicat du personnel navigant CNE en Belgique avait également refusé une proposition salariale.

“Après avoir analysé l’offre en détail, nous avons malheureusement conclu que la nouvelle version était inacceptable”, déclare la BeCA dans un communiqué.

Les syndicats de personnels navigants en Belgique, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal et en Espagne prévoient un arrêt de travail de 24 heures le 28 septembre. Ils entendent reconduire leurs mouvements à raison d’une journée par mois jusqu’à ce que leurs demandes soient satisfaites.

Ces mouvements visent à faire pression sur la direction de la compagnie aérienne, dont l’assemblée générale se tenait ce jeudi.

A cette occasion, Ryanair a annoncé que Michael O’Leary et David Bonderman avaient été reconduits au poste de directeur général pour le premier et de président pour le second lors de cette AG.

Michael O’Leary a obtenu 98,5% des votes, contre 99% l’année dernière. David Bonderman n’a recueilli toutefois que 70,5% contre 89% en 2017.

“Dans tous les cas, nous avons des majorités substantielles”, a déclaré Michael O’Leary lors de l’assemblée. “La grande majorité de nos actionnaires soutient [ Bonderman] ... et nous devrions être très reconnaissants.”

Michael O’Leary a ajouté que le comité de rémunération lui avait demandé de prolonger son contrat au-delà de 2019 et qu’il avait l’intention d’accepter. Il a toutefois précisé qu’il ne signerait pas pour un contrat de cinq ans supplémentaires.

Plusieurs actionnaires, dont le Royal London Asset Management et le LAPFF, avaient annoncé publiquement qu’ils s’opposeraient à la réélection de David Bonderman. (Daphne Psaledakis et Conor Humphries Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below