August 30, 2018 / 10:43 PM / 22 days ago

LEAD 2-Gemalto juge ses perspectives solides avant son rachat par Thales

* Marge tassée à 6,6% au S1, C.A. +6% à changes constants

* Objectifs 2018 confirmés

* Le rachat par Thales toujours prévu cette année (Actualisé avec conférence téléphonique)

par Cyril Altmeyer

PARIS, 31 août (Reuters) - Gemalto, en passe d’être racheté par Thales, s’est montré vendredi confiant dans ses perspectives annuelles, comptant sur la contribution des activités rachetées à 3M et sur la stabilisation du marché des cartes à puce aux Etats-Unis.

Le spécialiste de la sécurité numérique, dont l’équipementier pour l’aérospatiale et la défense Thales compte toujours boucler le rachat cette année, confirme viser pour 2018 une croissance de l’ordre de 5 à 9% (“mid to high single digit”) de son résultat opérationnel, en prenant en compte la stabilisation attendue de la marge de son pôle de cartes à puces et de services d’émission.

Gemalto réaffirme aussi viser pour cette année une croissance à deux chiffres des ventes pour le segment identité, internet des objets et cybersécurité.

MONTEE EN PUISSANCE DE L’E-SIM

“Les perspectives que nous annonçons sont solides. Les risques et opportunités sont équilibrés”, a déclaré à des journalistes Philippe Vallée, PDG de Gemalto, soulignant un carnet de commandes “assez prévisible” sur la partie gouvernementale en particulier.

“L’opportunité, plutôt que le risque, c’est de savoir à quelle vitesse les équipements de toute nature, que ce soit les smartphones mais aussi d’autres objets connectés seront connectés d’eSIM”, a-t-il ajouté, faisant référence aux cartes SIM intégrées dans des téléphones ou des équipements industriels.

Pour l’instant, le nombre d’objets à connecter est “très très limité”, a reconnu Philippe Vallée : seule une partie des voitures et un petit nombre de montres sont connectées et aucun smartphone équipé par Gemalto ne l’est encore.

Le groupe discute donc avec des opérateurs télécoms pour s’assurer que n’importe quel équipementier puisse travailler avec Gemalto et soit connecté et interconnecté sur l’ensemble de la planète, a-t-il ajouté.

“Nous n’avons pas besoin de travailler forcément avec tous les opérateurs du monde mais l’idée aujourd’hui est de déployer une couverture géographique suffisamment large. C’est (...) pour l’instant plutôt un investissement que des revenus générant de la marge opérationnelle”, a poursuivi Philippe Vallée.

Au premier semestre, la marge opérationnelle de Gemalto s’est tassée à 6,6% contre 6,7% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires, qui ressort à 1,39 milliard d’euros, augmente de 6% à taux de change constants, mais sa progression est ramenée à 2% si on exclut le rachat des activités de gestions d’identité rachetées à l’américain 3M et intégrées depuis mai 2017.

Gemalto a bénéficié d’un retour à la normale de la demande sur de cartes bancaires aux États-Unis. Le pays, qui représente environ un quart du marché mondial, a adopté tardivement la carte à puce et la taille et la fragmentation de son marché du paiement ont provoqué une accumulation de stocks inédite.

Thales a annoncé le 10 août prolonger la période d’acceptation de son offre pour obtenir toutes les autorisations réglementaires nécessaires, réaffirmant son objectif de réaliser l’opération avant la fin 2018, soit avant la date limite fixée au 31 mars 2019.

L’équipementier avait annoncé en décembre 2017 son projet de rachat pour 4,8 milliards d’euros de Gemalto, convoité par la SSII Atos, afin de se renforcer dans le traitement et de la protection des données, le Graal commun des géants de la technologie et des industries comme l’aérospatiale et la défense.

Le communiqué de Gemalto : bit.ly/2C4pIj6

La présentation de Gemalto : bit.ly/2PQx5xz

Avec Juliette Rouillon, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below