August 22, 2018 / 5:15 PM / 3 months ago

LEAD 1-Le patron de Lowe's rationalise et ferme Orchard, le titre monte

(Actualisé avec conférence téléphonique et commentaires d’analystes)

par Aishwarya Venugopal

21 août (Reuters) - Lowe’s s’est engagé mercredi à délaisser les produits à faible croissance et à mettre fin à divers projets mal engagés, son nouveau directeur général, Marvin Ellison, affichant sa détermination à redresser la chaîne américaine de magasins de bricolage pour rattraper le retard accumulé sur son principal concurrent, Home Depot.

Cette volonté de simplification des activités, qui se traduira aussi par la fermeture de toutes les boutiques de l’enseigne Orchard Supply Hardware, est saluée par les investisseurs, d’autant que le groupe a publié un chiffre d’affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes.

Le titre a pris jusqu’à 10% à Wall Street pour atteindre un record à 109,78 dollars. Il gagnait encore plus de 7,5% vers 17h00 GMT.

L’intermédiaire Jefferies a relevé son objectif de cours sur le titre à 126 dollars contre 118 auparavant avec une recommandation à l’”achat”.

Marvin Ellison, qui a pris ses fonctions en juillet, a fait savoir qu’il mettrait fin à divers investissements d’un montant global de 500 millions de dollars (431 millions d’euros) et qu’il consacrerait plutôt ce montant à des rachats d’actions. Il a promis d’agir énergiquement pour simplifier les opérations du groupe.

“Le nouveau directeur général travaille rapidement pour rationaliser le modèle économique de Lowe’s et mieux positionner le groupe en vue de meilleurs résultats”, écrit dans une note Brian Nagel, analyste chez Oppenheimer.

Plus axé sur les particuliers, Lowe’s souffre d’une croissance de ses ventes à magasins comparables plus lente que celle de Home Depot, davantage tourné vers les professionnels. Elles ont été inférieures aux attentes sur le trimestre clos le 3 août, le deuxième de son exercice décalé.

Marvin Ellison a aussi entrepris de remanier l’équipe dirigeante de Lowe’s, qui a annoncé mercredi le recrutement de David Denton, actuel directeur financier de CVS Health.

“Nous avons du travail (...) Bien qu’il ne soit jamais bon d’être à la traîne, notre position actuelle offre une importante marge de progression pour Lowe’s”, a déclaré Marvin Ellison lors d’une conférence téléphonique avec des analystes à la suite de la publication des résultats du groupe.

Lowe’s a fait savoir qu’il fermerait les 99 magasins de jardinage et de bricolage Orchard Supply d’ici la fin de son exercice annuel, ce qui se traduira par une charge de 390 à 475 millions de dollars au second semestre.

Lowe’s compte également réduire sa gamme de produits à faible croissance au profit des modèles plus dynamiques.

PRÉVISIONS ABAISSÉES

Il prévoit cependant une croissance de ses ventes d’environ 4,5% pour l’exercice en cours et une hausse d’environ 3% du chiffre d’affaires des magasins ouverts depuis au moins un an, ce qui est en dessous de ses précédentes prévisions.

La chaîne de magasins a également réduit sa prévision de bénéfice pour l’ensemble de l’année de 90 cents, dans une fourchette de 4,50 à 4,60 dollars par action, en raison de la fermeture d’Orchard Supply et de la rationalisation des stocks.

“Cela peut être des mesures appropriées, mais elles seront probablement accompagnées d’une pression supplémentaire sur les investissements et les bénéfices”, a déclaré Seth Basham, analyste chez Wedbush Securities.

Le bénéfice net de Lowe’s a augmenté de 7% à 1,52 milliard de dollars au deuxième trimestre.

Hors éléments exceptionnels, la chaîne a gagné 2,07 dollars par action, contre une prévision de 2,02 dollars. Les ventes nettes ont crû de 7% à 20,89 milliards de dollars, également au-dessus des attentes.

Les ventes à magasins comparables ont augmenté de 5,2%, contre un consensus de 5,34%, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Orchard Supply, né de la scission de Sears Holdings en 2011, a été racheté par Lowe’s en 2013 et devait permettre au groupe américain de tirer profit des emplacements de choix de l’enseigne dans des Etats comme la Californie, où Home Depot , le numéro un américain, est fortement implanté.

Mais Lowe’s n’est pas parvenu à préserver ses marges et la croissance des ventes à magasins comparables est restée à la traîne de celle de Home Depot pendant plusieurs années.

Selon la presse américaine, les 4.000 salariés d’Orchard Supply n’ont été informés que mardi de la fermeture définitive de l’enseigne. (Aishwarya Venugopal à Bangalore Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below