July 11, 2018 / 9:06 AM / 9 days ago

BOURSE-Bénéteau abaisse ses prévisions annuelles, le titre chute

PARIS, 11 juillet (Reuters) - Le titre Bénéteau chute mercredi à la Bourse de Paris après la révision à la baisse par le constructeur de bateaux de ses prévisions de chiffre d’affaires et de résultat opérationnel pour l’exercice 2017-2018.

L’action Bénéteau perd 14,34% à 13,98 euros à 11h00, s’orientant vers sa plus forte baisse sur une séance depuis plus de deux ans et fermant la marche de l’indice Cac Mid & Small , qui abandonne 1,02%.

Dans un communiqué bit.ly/2u9nadl publié mardi après la clôture, le groupe a dit tabler sur une croissance du chiffre d'affaires sur l'exercice annuel en cours de 7% à 8% à taux de change constants, contre 8% à 10% précédemment.

Bénéteau explique cet avertissement par le ralentissement des prises de commandes pour le segment grands yachts, “qui sont en retrait de l’ordre de 20 millions d’euros par rapport à l’objectif annuel”, indique-t-il.

Il prévient aussi que l’adoption récente de droits de douane au Canada et en Union européenne pénalise les ventes à l’export de ses marques américaines. L’impact devrait être de 4 à 5 millions d’euros sur le chiffre d’affaires annuel de la division bateaux.

Le groupe met aussi en avant l’arrêt de la construction de navires professionnels en raison de la faible rentabilité de cette activité.

Ces difficultés devraient aussi peser sur la rentabilité du groupe : Bénéteau indique désormais viser une progression du résultat opérationnel courant de l’ordre de 7% à 8% pour l’exercice 2017-2018, contre une croissance de 10% à 12% attendue auparavant.

UN T3 INFÉRIEUR AUX ATTENTES

Sur le seul troisième trimestre clos fin août, Bénéteau a fait état d’un chiffre d’affaires de 420,9 millions d’euros, en croissance de 1,7% à taux de change constant.

Portzamparc qualifie la publication de Bénéteau d’inférieure à ses attentes et révise légèrement à la baisse sa prévision de chiffre d’affaires annuel, à 1,277 milliard d’euros contre 1,297 milliard précédemment.

L’intermédiaire maintient sa recommandation à “acheter” et ajuste son objectif de cours à 21 euros contre 21,50 euros.

Kepler Cheuvreux note pour sa part que les revenus du troisième trimestre sont inférieurs de 8% à ses propres estimations. Il reste lui aussi à l’achat sur la valeur mais baisse plus nettement son objectif de cours, à 22 euros contre 24 euros précédemment.

L’intermédiaire financier souligne que la direction de Bénéteau a confirmé les objectifs pour l’exercice 2019-2020, ce qui laisse un potentiel de hausse sur les ventes et les marges. “Ceci étant dit, la guerre commerciale en cours devrait continuer à peser sur le sentiment des investisseurs à l’égard des entreprises exportatrices dans les prochains mois”, observe-t-il.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below