June 27, 2018 / 11:50 AM / 4 months ago

BOURSE-Technicolor chute, coûts de restructuration plus lourds que prévu (actualisé)

(Actualisé avec réaction de Technicolor)

PARIS, 27 juin (Reuters) - Le titre Technicolor décroche mercredi à la Bourse de Paris, retombant brièvement sous la barre d’un euro, après une note des analystes d’Oddo BHF évoquant des charges de restructuration plus élevées que prévu en 2018.

A 14h08, l’action du spécialiste des technologies de l’image chute de 15,7% à 1,036 euro après avoir creusé sans discontinuer ses pertes depuis l’ouverture. Le titre, retombé à un plus bas de sept ans et demi, accuse sa plus forte baisse en séance depuis mars dernier.

Dans une note parue mercredi, les analystes d’Oddo BHF indiquent avoir rencontré la veille le nouveau directeur financier Laurent Carozzi et retransmettent les principaux enseignements de cette réunion.

Ils indiquent notamment que l’objectif d’une stabilité de l’Ebitda du groupe en 2018, hors effet de change, est “toujours jugé atteignable”. En revanche, les coûts de restructurations pourraient être plus élevés qu’initialement budgété, selon le broker qui évoque des charges probablement supérieures à 40 millions d’euros.

Interrogée sur ces informations, une porte-parole de Technicolor a confirmé que le groupe envisageait d’accélérer ses mesures d’économies face aux difficultés de sa division “Maison Connectée”.

“Cette accélération des plans d’économies pourrait se traduire par des charges de restructuration plus élevées qu’attendu”, a-t-elle dit sans les chiffrer.

Oddo a maintenu sa recommandation à “neutre” mais a abaissé son objectif de cours à 1,3 euro contre 1,6 euro pour prendre en compte cet alourdissement des charges de restructuration.

“Hors nouvelle opération M&A, un retour à une opinion positive est conditionné à une restauration sensible des marges dans la Maison Connectée, à une accélération de la dynamique dans les Services de production et au maintien d’une forte génération de cash dans les Services DVD”, indiquent les analystes.

Technicolor est régulièrement malmené en Bourse, le groupe ayant déçu sur ses performances du premier trimestre et ses prévisions pour 2018, après un exercice 2017 difficile qui l’a conduit à suspendre son dividende.

Le titre Technicolor accuse une chute de 65% depuis le début de l’année, ce qui en fait la plus mauvaise performance boursière du SBF 120. (Blandine Hénault, avec Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below