May 10, 2018 / 11:02 AM / 6 months ago

BOURSE-EDF en nette hausse, le CA du T1 rassure

PARIS, 10 mai (Reuters) - EDF amplifie sa progression à mi-séance jeudi au lendemain de la publication de son chiffre d’affaires trimestriel, qui a conduit plusieurs analystes à revoir en légère hausse certaines de leurs estimations.

Alors qu’il était pratiquement inchangé à l’ouverture, le titre du numéro un français de l’électricité gagne 2,95% à 12,21 euros vers 12h55, l’une des plus fortes hausses de l’indice SBF 120, en repli de 0,09%.

Le titre a inscrit, à 12,32 euros, son plus haut niveau depuis le 10 novembre. Les volumes d’échanges représentent déjà plus de 60% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, contre à peine 20% pour le SBF 120.

Mercredi soir, EDF a fait état d’une croissance organique de 3,0% sur les trois premiers mois de l’année, tirée entre autres par des hausses de tarifs en France, et il a confirmé ses objectifs 2018.

JPMorgan, à “surpondérer” sur la valeur avec un objectif de cours de 14 euros, salue “un bon début d’année” et a relevé en conséquence son estimation du bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) pour 2018 de 224 millions d’euros, à 14,971 milliards.

Cette révision équivaut à un relèvement de 9,7% de l’estimation de bénéfice par action ajusté, à 0,57 euro, précise la banque.

EDF vise pour sa part un Ebitda annuel situé entre 14,6 et 15,3 milliards d’euros, après 13,7 milliards l’an dernier.

Jefferies salue aussi les chiffres du premier trimestre et la confirmation des objectifs en soulignant la confiance affichée par EDF dans sa prévision de production nucléaire et l’augmentation marquée de la production hydroélectrique grâce à des conditions hydrologiques favorables.

Ses analystes, à l’achat sur le titre, ont relevé de 1% leurs estimations d’Ebitda pour la période 2018-2020. Ils ont réduit de 15% celle du BPA pour cette année mais augmenté celles des deux années suivantes, ce qui les conduit à porter leur objectif de cours de 13,50 à 14 euros.

La hausse de jeudi porte à plus de 17% la progression du cours d’EDF depuis le 1er janvier, une performance supérieure à celle enregistré sur l’ensemble de l’année 2017.

L’action du groupe contrôlé par l’Etat français était tombée en août de l’an dernier à 8,50 euros, son plus bas niveau historique. (Marc Angrand, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below