May 9, 2018 / 6:00 AM / 4 months ago

LEAD 1-Toyota prévoit une baisse de son bénéfice annuel à cause du yen

(Actualisé avec détails et répartition des résultats)

TOKYO, 9 mai (Reuters) - Toyota Motor anticipe une baisse de 4,2% de son bénéfice d’exploitation pour l’exercice en cours, la vigueur du yen venant contrebalancer légèrement la hausse de ses ventes mondiales de véhicules et la réduction de ses coûts.

Le premier constructeur automobile japonais a atténué l’impact de cette révision avec l’annonce d’un programme de rachat d’actions de 300 milliards de yens (2,3 milliards d’euros), qui permet au titre de gagner plus de 3% à la Bourse de Tokyo en fin de séance.

Toyota prévoit un bénéfice d’exploitation de 2.300 milliards de yens (18 milliards d’euros) sur l’exercice clos en mars 2019. La prévision médiane de 23 analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S est actuellement de 2.190 milliards de yens.

Le bénéfice d’exploitation s’était établi à 2.400 milliards de yens sur le dernier exercice.

Les prévisions de Toyota sont fondées sur une parité moyenne de 105 yens pour un dollar américain, contre 111 yens sur l’exercice qui vient de s’achever.

Une devise locale plus forte réduit les profits ramenés de l’étranger et renchérit le coût des produits finis et des pièces lorsqu’ils sont expédiés d’un pays à l’autre.

Avec un bénéfice en baisse, le constructeur automobile le plus rentable au monde pourrait également éprouver quelques difficultés à poursuivre ses investissements dans les nouvelles technologies et de nouveaux produits au moment où ses concurrents rivalisent pour développer des voitures autonomes, des véhicules électriques et des systèmes connectés.

Le groupe japonais a réalisé sur l’exercice écoulé un bénéfice d’exploitation de 2.400 milliards de yens, ce qui lui a permis de dépasser Volkswagen et Daimler pour la cinquième année consécutive.

Sa marge d’exploitation était alors de 8,2%, la plus élevée parmi les principaux constructeurs automobiles mondiaux, juste devant celle de 8,15% de Daimler.

Toyota vise un objectif de 10,5 millions de véhicules écoulés dans le monde sur l’exercice en cours, contre 10,44 millions sur le précédent.

En 2017, Toyota était le troisième constructeur mondial de voitures de tourisme, derrière l’alliance Nissan-Renault-Mitsubishi et Volkswagen.

Toyota s’attend à ce que ses ventes en Amérique du Nord, son principal marché, baissent légèrement à 2,8 millions d’unités. Mais elles devraient augmenter en Asie à 1,67 million d’unités contre 1,54 million précédemment.

En Amérique du Nord, Toyota et ses concurrents font face à une concurrence féroce et une baisse de la demande de berlines dans un contexte de ralentissement général du deuxième marché automobile mondial derrière la Chine.

L’action Toyota gagne 3,56% à 7.410 yens en toute fin de séance à Tokyo. (Naomi Tajitsu, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below