May 4, 2018 / 9:56 AM / 5 months ago

BOURSE-Maisons du Monde grimpe, la performance du 1er trimestre est saluée

PARIS, 4 mai (Reuters) - Maisons du Monde monte vendredi à la Bourse de Paris après l’annonce d’un chiffre d’affaires trimestriel bien reçu par les analystes qui saluent également la nomination d’une nouvelle directrice générale et l’implantation du groupe aux Etats-Unis.

A 11h50, le titre de l’enseigne de magasins d’ameublement et de décoration gagne 6,24% à 35,06 euros, sa plus importante progression en une séance depuis mars 2017. Il signe la plus forte hausse de l’indice SBF 120, quasiment inchangé au même moment.

Maisons du Monde a annoncé jeudi soir une hausse de 11,5% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, à 225 millions d’euros (+5,1% à périmètre comparable), et a confirmé ses objectifs annuels.

Le groupe a également annoncé la nomination de Julie Walbaum en tant que directrice générale au 1er juillet et l’acquisition de 70% de Modani, une enseigne d’ameublement présente sur l’ensemble du territoire américain.

Les analystes de JPMorgan et Kepler Cheuvreux jugent que le groupe a fait état d’un solide premier trimestre malgré l’impact négatif de la météo.

Alors que Kepler Cheuvreux réaffirme sa conviction à l’achat à la faveur des perspectives de croissance et d’un excellent business modèle, JPMorgan reste à “surpondérer”.

Les analystes de la banque américaine estiment que l’objectif de Maisons du Monde d’une croissance autour de 10% des ventes en 2018 semble assez prudent, d’autant que la base de comparaison devient plus aisée.

Ils se montrent toutefois plus sceptiques sur la prise de contrôle de Modani, observant que l’opération ajoute de la complexité au groupe et que le développement de revendeurs européens aux Etats-Unis a souvent tourné à l’échec.

“Si nous pensons que les investisseurs ont des opinions diverses sur l’acquisition de Modani, nous estimons que la performance du premier trimestre et sa ré-accélération par rapport au quatrième trimestre devraient l’emporter”, indiquent les analystes de JPMorgan.

Ceux de Kepler estiment, quant à eux, que le risque d’exécution est limité et que le business model entre les deux groupes est proche.

Concernant l’arrivée le 1er juillet de Julie Walbaum au poste de DG à la place de Gilles Petit, les analystes de Jefferies saluent une “bonne nomination” qui fait la part belle à la progression en interne.

“Julie fait partie de Maisons de Monde depuis 2014 comme directrice du commerce en ligne et de la relation clients et nous percevons son parcours dans le numérique comme un atout précieux”.

Les communiqués : bit.ly/2yLjSjs (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below