April 26, 2018 / 10:10 AM / 7 months ago

LEAD 1-Volkswagen sur la bonne voie malgré un T1 en baisse, dit Diess

* Bénéfice de €4,21 mds, contre €4,37 mds un plus tôt

* Un effet comptable explique le repli du bénéfice

* Pas de hausse significative des charges pour le “dieselgate”

* Le titre prend 2% (Actualisé avec commentaires, précisions et cours de Bourse)

par Andreas Cremer

BERLIN, 26 avril (Reuters) - Volkswagen a annoncé jeudi une baisse inattendue de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre, due à des changements comptables, mais l’optimisme suscité par le récent remaniement à sa tête et des provisions plus faibles que prévu pour le “dieselgate” font grimper le titre en Bourse.

Deux semaines après la nomination de Herbert Diess à la présidence du directoire, dans le cadre d’un remaniement plus large de sa direction, le constructeur automobile allemand veut désormais se concentrer sur l’efficacité de ses activités.

“Le groupe Volkswagen est dans une position économique solide. Les résultats trimestriels confirment que nous sommes sur la bonne voie”, a déclaré Herbert Diess après la publication d’un bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) de 4,21 milliards d’euros, en baisse de 3,6%.

Cet résultat est inférieur au consensus Reuters qui s’établissait à 4,47 milliards d’euros.

VW a expliqué ce repli notamment par le passage aux normes comptables IFRS.

Il a ajouté que sans ces changements comptables, le bénéfice d’exploitation était légèrement au-dessus des 4,37 milliards d’euros enregistrés par le groupe un an plus tôt.

OBJECTIFS ANNUELS CONFIRMÉS

“Le marché espère que Diess va augmenter la rentabilité et se réjouit de voir que les risques du dieselgate diminuent”, commente Frank Schwope, analyste chez NordLB, qui recommande le titre à l’achat.

Le scandale des émissions polluantes de ses véhicules diesel a coûté quelque 25 milliards d’euros au constructeur de Wolfsburg et entraîné de nombreux changements au sein du groupe.

Volkswagen réorganise ses nombreuses marques automobiles au sein de trois pôles, projette d’introduire en Bourse son activité de poids lourds et investit des milliards d’euros dans les véhicules électriques et autonomes.

Le groupe a indiqué ne pas avoir augmenté significativement les provisions sur la période janvier-mars liées au “dieselgate”. Il les avaient accrues de 600 millions d’euros au quatrième trimestre, les portant à un total de 25,8 milliards.

Le titre prend 2,05% à 170,42 euros vers 09h45 GMT à la Bourse de Francfort, plus forte hausse du Dax et deuxième meilleure performance de l’EuroStoxx50 de la zone euro.

VW a par ailleurs indiqué que son flux de trésorerie net avait augmenté de cinq milliards d’euros au premier trimestre.

Il a fait état d’un bénéfice d’exploitation de 1,30 milliard d’euros pour sa filiale Audi et de 939 millions d’euros pour Porsche. Celui de sa division Skoda s’est élevé à 437 millions d’euros.

Le constructeur allemand a par ailleurs confirmé ses objectifs 2018 annoncés en février, tablant sur une marge d’exploitation comprise entre 6,5 et 7,5% avant éléments exceptionnels, contre 7,4% en 2017.

Il anticipe une croissance de jusqu’à 5% de son chiffre d’affaires, qui avait atteint le record de 231 milliards d’euros en 2017. Les livraisons de véhicules pourraient légèrement dépasser les 10,7 millions réalisés l’an dernier, a précisé VW.

Voir aussi BREAKINGVIEWS-VW’s new boss has $184 bln of low-hanging fruit (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below