March 16, 2018 / 9:25 AM / 7 months ago

Lanxess n'est plus en lice pour le rachat de la chimie d'Akzo-sces

FRANCFORT/LONDRES/NEW YORK, 16 mars (Reuters) - Le groupe allemand Lanxess s’est retiré du consortium emmené par le fonds américain de capital investissement Apollo et candidat au rachat de la division de chimie de spécialité du fabricant néerlandais de peintures Akzo Nobel, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier.

Apollo, associé au fonds de pension néerlandais PGGM, reste toutefois en lice. Parmi les autres candidats figurent la société de capital investissement Carlyle, l’investisseur néerlandais Hal Investments et un consortium formé par Advent et Bain, ont ajouté les sources.

Akzo, Lanxess, Apollo, PGGM, Carlyle, Advent, Bain et Hal Investments n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Akzo Nobel, fabricant des peintures Dulux, s’est donné jusqu’en avril pour vendre ou scinder sa chimie de spécialité, qui représente un tiers de son chiffre d’affaires et de son bénéfice et pèse environ neuf milliards d’euros.

Ce projet fait partie des solutions alternatives proposées aux investisseurs après le rejet l’an dernier par Akzo Nobel de l’OPA hostile de 26 milliards d’euros de l’américain PPG Industries. (Arno Schütze, Pamela Barbaglia et Joshua Franklin, avec Toby Sterling et Ludwig Burger Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below