February 26, 2018 / 4:56 AM / 7 months ago

Yémen- La Russie opposée à une résolution de l'Onu visant l'Iran

NATIONS UNIES, 26 février (Reuters) - La Russie devrait opposer lundi son veto à une résolution soumise au Conseil de sécurité des Nations unies qui souligne le rôle de l’Iran dans la fourniture d’armes utilisées dans la guerre au Yémen par les rebelles Houthis.

La Grande-Bretagne, en consultation avec la France et les Etats-Unis, a rédigé un projet de résolution dans lequel elle fait part de ses inquiétudes après que des enquêteurs de l’Onu ont trouvé les preuves que l’Iran n’a pas respecté l’embargo sur les armes à destination des rebelles chiites houthis imposé par l’Onu.

Les 15 membres du Conseil de sécurité doivent se réunir ce lundi pour voter le renouvellement des sanctions.

La résolution adoptée en 2015 prévoit l’embargo sur les armes à destination des Houthis et sanctionne le chef de la milice chiite, Abdoulmalik al Houthi, et Ahmed Saleh, ex-chef de la Garde républicaine et fils de l’ancien président Saleh, par un gel de leurs avoirs à l’étranger et une interdiction de visas.

Un projet de résolution alternatif a été soumis par la Russie, qui propose le renouvellement des sanctions et de l’embargo, mais sans mentionner spécifiquement l’Iran.

Les Etats-Unis militent depuis des mois pour que l’Iran soit sanctionné par les Nations unies.

En décembre, l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, a présenté à la presse des morceaux d’armes qu’elle a qualifiés de preuves liant fermement l’Iran aux armes utilisées dans la guerre au Yémen.

Vassily Nebenzia, l’ambassadeur russe auprès de l’Onu, a affirmé que ces preuves ont été “fabriquées”.

L’Iran a toujours nié avoir fourni des armes aux rebelles Houthis.

Une coalition de pays arabes menée par l’Arabie saoudite bombarde le Yémen depuis le printemps 2015 en soutien au gouvernement yéménite.

Depuis le déclenchement de cette intervention, la guerre contre les rebelles Houthis, proches de l’Iran, a fait plus de 10.000 morts, dont une moitié de civils, selon des chiffres de l’Onu. (Michelle Nichols, Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below