February 22, 2018 / 10:40 AM / 9 months ago

RPT LEAD 1-Henkel soutenu par les adhésifs au T4, prudent pour 2018

(RPT titre)

* Croissance organique de 2-4% attendue en 2018

* Les résultats du T4 soutenus par les ventes d’adhésifs

* Dividende annuel meilleur qu’attendu

* Le titre grimpe de 2%, en tête du Dax-30

BERLIN, 22 février (Reuters) - Henkel a annoncé jeudi une hausse plus forte que prévu de ses ventes d’adhésifs au quatrième trimestre et de son dividende annuel, mais ses ventes de produits de beauté ont baissé et il a livré des prévisions prudentes pour cette année.

Le fabricant allemand de produits de grande consommation prévoit un bénéfice par action préférentielle en croissance de 5 à 8% après ajustement, et une croissance organique comprise entre 2 et 4%.

“Comme attendu, la ‘guidance’ n’est pas terrible (...) mais Henkel a tendance à se montrer prudent en début d’année, comme on l’a vu en 2016 et 2017”, relativise Andrew Wood, analyste qui suit la valeur chez Bernstein.

L’action Henkel, sous pression depuis la publication de résultats décevants pour le troisième trimestre, progresse de 2% à 108,50 euros vers 10h25 GMT à la Bourse de Francfort, l’une des trois seules hausses de l’indice Dax-30 qui cède 0,8% à ce stade.

Au quatrième trimestre, le bénéfice après intérêts et impôts (Ebit), ajusté des éléments exceptionnels, a progressé de 5% à 801 millions d’euros, manquant de peu le consensus Reuters qui était à 805 millions.

Le chiffre d’affaires a atteint 4,886 milliards d’euros, contre 4,92 milliards attendus, donnant une croissance organique de 3,2%.

Les ventes de la division d’adhésifs (marque Loctite) ont progressé de 6,4% en organique, soit plus que prévu par les analystes, mais celles de lessives (Persil) ont reculé de 1,2% sur fond de guerre des prix aux Etats-Unis avec Procter & Gamble , le fabricant de la lessive Tide.

Dans la beauté, où Henkel est notamment présent avec la marque de soins capillaires Schwartzkopf, les ventes ont reculé de 1%.

Carsten Knobel, le directeur financier de Henkel, a imputé la baisse des ventes de produits de beauté à des déstockages sur le marché chinois. Les lessives ont quant à elles souffert d’une baisse de la demande au Moyen-Orient et en Afrique, a-t-il dit en présentant les résultats.

Unilever a annoncé le 1er février une hausse plus forte que prévu de ses ventes au quatrième trimestre et dit prévoir une croissance de 3 à 5% de son chiffre d’affaires 2018.

Beiersdorf, le fabricant de la crème Nivea, a pour sa part enregistré une croissance organique de 5,7% en 2017, supérieure à ses prévisions, et s’est dit optimiste pour 2018.

Henkel propose un dividende annuel de 1,79 euro par action préférentielle, supérieur au consensus qui le donnait à 1,75 euro. (Emma Thomasson, avec la contribution de Matthias Inverardi, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below