January 9, 2018 / 11:21 AM / 8 months ago

BOURSE-Sodexo recule après les dégradations de Credit Suisse et Kepler

PARIS, 9 janvier (Reuters) - Le titre Sodexo accuse de loin le plus fort repli du CAC 40 mardi, pénalisé par deux abaissements de recommandation de la part de Credit Suisse et de Kepler Cheuvreux.

A 12h16, l’action du groupe de restauration collective chute de 2,72% à 109 euros, pour retomber à son plus bas niveau depuis plus d’un mois.

Les analystes de Kepler Cheuvreux ont abaissé leur conseil sur Sodexo à “conserver” contre “achat” en amont de la publication, prévue jeudi avant l’ouverture des marchés, des résultats du premier trimestre de l’exercice 2017-2018 du groupe français.

Pour cette période, les analystes s’attendent à une baisse de 1% du chiffre d’affaires en données publiées, en raison de l’impact défavorable des variations de changes (dollar et real brésilien).

Ils tablent également sur un “faible” niveau de croissance organique, à 2,3%, en raison du ralentissement des activités en Amérique du Nord et d’une base de comparaison défavorable pour les activités hors Amérique du Nord et Europe.

Selon Kepler, Sodexo devrait confirmer jeudi son objectif d’une croissance organique comprise entre 2% et 4% sur l’ensemble de 2017-2018 et sa prévision de stabilité de la marge d’exploitation.

Au-delà de la publication des résultats trimestriels, le principal point d’attention sera la journée investisseurs prévue cet été avec le nouveau directeur général, Denis Machuel, estiment pour leur part les analystes de Credit Suisse.

Ces derniers redoutent en particulier l’annonce d’une augmentation des investissements (capex) qui pèserait sur les marges. Ils ont ainsi abaissé leur prévision de marge d’exploitation pour 2021-2022 à 6,8%, contre 7,3% précédemment, et un taux de 6,5% en 2016-2017.

Les analystes de Credit Suisse relèvent aussi le faible niveau de croissance de Sodexo. “La modeste croissance annuelle de 5% du bénéfice par action, à comparer à un ratio cours sur bénéfices (PE) de 20, semble peu attrayante”, indiquent-ils.

Les analystes de la banque helvète ont abaissé leur conseil à “sous-performance” contre “neutre” et ont réduit leur objectif de cours à 100 euros contre 105 euros.

Blandine Hénault, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below