December 13, 2017 / 10:39 AM / a year ago

LEAD 1-TUI prépare des plans d'urgence pour le Brexit

* TUI plaide pour une “solution viable” sur le Brexit

* La demande pourrait être affectée par la chute de la livre

* Bénéfice opérationnel en hausse de 12% pour l’exercice 2017 (Actualisé avec commentaires sur le Brexit)

par Victoria Bryan

BERLIN, 13 décembre (Reuters) - Le géant européen du tourisme TUI a annoncé mercredi mettre en place des plans d’urgence dans le cadre de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) afin de répondre à d’éventuels problèmes comme les droits d’atterrissage, les visas et l’évolution de la demande.

“Bien que nous ne soyons pas en mesure de contrôler le résultat de ces négociations, nous mettons en place des plans d’urgence afin de gérer les perturbations potentielles de nos opérations”, a indiqué TUI à l’occasion de la publication de ses résultats annuels.

Le directeur général Fritz Joussen a noté que si certaines destinations devenaient plus chères pour les Britanniques en raison d’une baisse de la livre sterling, la demande pourrait se déplacer vers des pays moins chers. Le groupe a en conséquence déjà augmenté son offre de chambres d’hôtel en Bulgarie et en Croatie.

Les clients britanniques de TUI dépensent typiquement autour 1.000 livres (1.136 euros) pour leurs vacances et le groupe a constaté une légère baisse de la demande pour les destinations lointaines, a-t-il ajouté.

On ignore pour le moment la réglementation qui s’appliquera aux transporteurs aériens après la sortie du Royaume-Uni de l’UE, mais les compagnies ont averti qu’il leur faudrait plus de clarté sur le sujet au plus tard d’ici octobre 2018.

TUI a exhorté l’UE et le Royaume-Uni à trouver une “solution viable” pour les compagnies aériennes et, si besoin, à prolonger les accords actuels jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

Fritz Joussen a toutefois noté que TUI disposait déjà de cinq licences d’exploitation et n’avait donc pas besoin d’imiter easyJet, qui a sollicité une licence en Autriche pour protéger ses droits dans l’UE.

TUI a annoncé mercredi un bénéfice opérationnel en hausse de 12% pour son exercice 2017, en faisant aussi état de réservations d’hiver conformes à ses attentes, avec notamment une reprise en Turquie.

Le résultat avant intérêts, impôts et amortissement (Ebita) a atteint 1,2 milliard d’euros en devises constantes, en hausse de 12% alors que le groupe visait une croissance d’au moins 10%.

TUI a précisé que la faillite d’Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande, avait eu un impact de 15 millions d’euros sur ses comptes en raison de la renégociation rendue nécessaire d’un accord de location avec équipage.

Sept des avions utilisés par Air Berlin sont désormais exploités par Lufthansa et sa division Eurowings. Selon Fritz Joussen, cet état de fait ne changera pas même si l’UE rejette le projet de rachat d’une grande partie des actifs d’Air Berlin par la première compagnie aérienne allemande. (Véronique Tison et Claude Chendjou pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below