November 22, 2017 / 9:19 AM / 10 months ago

BOURSE-Thomas Cook chute après ses résultats annuels

LONDRES, 22 novembre (Reuters) - L’action Thomas Cook chute lourdement mercredi à la Bourse de Londres après que le voyagiste a fait état d’une baisse des marges de ses activités en Grande-Bretagne en raison d’une intensification de la concurrence sur les destinations en Espagne.

Thomas Cook a fait état d’un bénéfice avant intérêts et impôts de 330 millions de livres (371,4 millions d’euros) au titre de son exercice 2016-2017 contre 327 millions attendus par le consensus des analystes mais les marges de ses activités en Grande-Bretagne se sont dégradées après quatre années consécutives d’amélioration.

Vers 09h05 GMT, l’action dévisse de près de 9,7% à 109,9 pence, au plus bas depuis juillet, après avoir abandonné jusqu’à 12%. Elle entraîne celle de son concurrent TUI qui abandonne près de 2,8%, alors que l’indice européen du secteur des transports et des loisirs ne cède que 0,41% dans le même temps.

Les voyagistes comme les compagnies aériennes ont accru leurs offres sur l’Espagne et d’autres destinations en Méditerranée occidentale en réponse aux inquiétudes sur la sécurité dans d’autres pays traditionnellement prisés des touristes européens comme la Tunisie ou la Turquie.

Il s’en est suivi une guerre des prix entre tour-opérateurs sur l’Espagne où les hôteliers ont augmenté leurs prix en réponse à la hausse de la demande, ce qui a doublement pénalisé les marges.

Les résultats de Thomas Cook sont contrastés dans l’ensemble et les investisseurs vont surtout se focaliser sur les activités en Grande-Bretagne, reléguant au second plan des points positifs comme la performance de sa filiale aérienne allemande Condor et des activités en Europe continentale, ont souligné des analystes de Panmure Gordon.

“La dynamique de Condor et de l’Europe continentale est encourageante mais les profits et les marges en Grande-Bretagne sont en baisse et le commentaire (de Thomas Cook) est plus prudent que nous ne le souhaiterions au vu d’un environnement macro difficile”, écrivent-ils dans une note de recherche.

Thomas Cook a dit être “en bonne position” pour se conformer aux attentes des investisseurs pour 2018 au vu de la bonne tenue des premières réservations pour l’été prochain.

Le voyagiste a précisé qu’au début des réservations pour l’été 2018 encore à un stade précoce, l’augmentation de la demande de voyage en Egypte et en Turquie pour l’année prochaine contribuerait à alléger la pression sur les marges constatée sur des destinations où la concurrence est plus forte comme l’Espagne. (Alistair Smout, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below