November 14, 2017 / 1:37 PM / in 10 months

LEAD 1-RWE chute en Bourse, le contexte politique allemand inquiète

(Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

FRANCFORT, 14 novembre (Reuters) - L’annonce d’un excédent brut d’exploitation sur neuf mois en hausse de 9,3% n’a pas permis mardi au groupe énergétique allemand RWE d’apaiser d’un marché inquiet d’une possible entrée des Verts au gouvernement allemand, qui lui serait a priori préjudiciable.

L’action de l’entreprise allemande perd 3,72% à 21,46 euros vers 13h25 GMT, deuxième plus forte baisse du Dax, qui recule de 0,21% à ce stade.

Le bloc conservateur dirigé par Angela Merkel (CDU-CSU) discute avec les libéraux du FDP (Parti libéral-démocrate) et les écologistes en vue de la formation d’une coalition gouvernementale. Ces derniers sont les seuls à avoir plaidé, pendant la campagne électorale, pour un arrêt progressif de la filière charbon. Or les centrales thermiques au charbon représentent 60% des capacités du groupe en Allemagne.

Les écologistes ont cependant annoncé au début du mois qu’ils ne chercheraient pas à obtenir une date fixe pour la fermeture des centrales électriques au charbon.

“Une sortie du charbon à court terme rendrait impossible de garantir la pérennité de l’offre. Son remplacement par le gaz à court terme est irréaliste, ne serait-ce que pour des questions d’autorisation, de planification et de délais de construction”, a déclaré le directeur financier Markus Krebber après la publication des résultats.

La filiale de négoce Supply & Trading, qui centralise les ventes de la production de RWE et gére ses contrats d’achats de matières premières, a réalisé un bénéfice brut de 201 millions d’euros sur neuf mois, contre une perte de 97 millions d’euros un an plus tôt.

Markus Krebber, ex-patron de cette division, a dit que ce résultat correspondait à celui attendu lors d’un exercice annuel normal, comme cela a été le cas depuis le début de l’année, à savoir qu’il n’était pas affecté par des changements de prix importants.

Le résultat ajusté avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de RWE est ressorti à 4,18 milliards d’euros, légèrement supérieur aux 4,13 milliards qu’attendaient en moyenne les analystes interrogés par Reuters.

Le bénéfice net ajusté a atteint 876 millions d’euros contre 227 millions sur la même période de 2016.

RWE a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de 2017, à savoir un Ebitda ajusté vers le haut d’une fourchette de 5,4-5,7 milliards d’euros et un bénéfice net vers le haut d’une fourchette de 1,0-1,3 milliard.

Depuis l’introduction en Bourse l’an dernier de sa filiale Innogy, regroupant ses anciennes activités de réseaux, de distribution et d’énergies renouvelables, RWE s’est recentré sur la gestion de ses centrales et le négoce de matières premières et d’énergie, dont le gaz naturel liquéfié (GNL). (Christoph Steitz et Vera Eckert, Véronique Tison et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below