November 1, 2017 / 9:08 AM / a year ago

BOURSE-Next sanctionné après un T3 inférieur aux attentes

LONDRES, 1er novembre (Reuters) - L’action Next était en forte baisse mercredi matin à la Bourse de Londres après que la chaîne de magasins de prêt-à-porter britannique a fait état d’une progression de ses ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre, tout en parlant d’une activité “extrêmement volatile”.

Vers 09h05 GMT, l’action cède 5,43% à 4.656 pence et affiche la plus forte baisse de l’indice Stoxx 600 comme de l’indice FTSE-100 de la Bourse de Londres, en hausse respectivement de 0,62% et 0,42%.

L’action Next a progressé de 26% au cours des trois derniers mois, portée par les espoirs des investisseurs de voir l’enseigne tourner la page après plusieurs années difficiles.

Next avait relevé sa prévision de vente annuelle en septembre pour la deuxième fois en moins de deux mois à la faveur d’une stabilisation de son activité.

Les ventes sans rabais sur les trois mois à fin octobre, correspondant au troisième trimestre de l’exercice fiscal, ont augmenté de 1,3% alors que certains analystes anticipaient une progression allant jusqu’à 4%. Au deuxième trimestre leur hausse était ressortie à 0,7%.

“Les perspectives d’évolution de la consommation des ménages en Grande-Bretagne l’année prochaine semblent se détériorer et le basculement des canaux de distribution des magasins vers les ventes en ligne reste très préoccupant”, soulignent dans une note de recherche des analystes de Crédit Suisse qui ont une recommandation de “sous-performance” sur le titre avec un objectif de cours de 4.200 pence.

Les dépenses de consommation des ménages britanniques sont pénalisées par les conséquences négatives pour leur pouvoir d’achat de la chute de la livre consécutive au vote en faveur du Brexit.

Les enseignes de prêts-à-porter sont par ailleurs confrontées à une diminution de la part de l’habillement dans les dépenses de consommation et à la montée en puissance du commerce en ligne.

Next a resserré sa fourchette de prévisions de croissance des ventes sans rabais pour l’ensemble de l’exercice à -1,75% à +1,25% contre -2,0% à +1,75% en septembre.

Le groupe a en revanche confirmé sa projection d’un bénéfice avant impôts de 717 millions de livres (819,3 millions d’euros) pour l’ensemble de l’exercice en cours contre 790,2 millions de livres en 2016-2017. (James Davey, Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below