October 24, 2017 / 5:42 PM / a year ago

LEAD 1-Renault relève ses prévisions de marché, CA +15,9% au T3

* CA +15,9% au T3 à €12,22 mds, consensus 12,11 mds

* CA hors Avtovaz +9,8%

* Ventes en Europe +4,9% en Europe avec Zoé et Dacia

* Hors d’Europe +13,5%, 54% des ventes totales

* Renault plus optimiste pour la plupart des marchés

* Objectifs 2017 confirmés (Actualisé avec conférence analystes, précisions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Renault a relevé mardi ses prévisions annuelles de croissance pour la plupart des marchés sur lesquels il opère, après un troisième trimestre marqué par un bond de 15,9% de son chiffre d’affaires, porté par le low cost en Europe et le russe Avtovaz hors du continent.

Le groupe a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d’affaires de 12,218 milliards d’euros, supérieur au consensus Inquiry Financial pour Reuters, qui donnait 12,107 milliards.

Hors impact d’Avtovaz, désormais consolidé dans les comptes de Renault, le chiffre d’affaires ressort en hausse de 9,8% à 11,584 milliards d’euros.

Les ventes en volume du constructeur français ont grimpé de 9,4%, avec une hausse de 4,9% en Europe et un bond de 13,5% hors d’Europe, qui représente désormais 54% des ventes totales du groupe, son plus haut niveau depuis trois ans.

Sur le continent les ventes de la marque low cost Dacia ont progressé de 10,3%.

Pour l’ensemble de 2017, Renault prévoit désormais une hausse du marché mondial de 2% à 3%, contre une prévision précédente de 1,5% à 2,5%, une croissance de 3% en Europe - et non plus +2% - et une hausse de 4% en France, deux fois plus rapide que prévu précédemment.

Hors d’Europe, le marché russe devrait croître lui aussi deux fois vite qu’attendu (+10%) et le Brésil plus vigoureusement qu’anticipé, avec une prévision portée de +5% à +8%.

Malgré cela, Renault n’a pas modifié ses objectifs 2017.

“Je ne vois aujourd’hui aucune raison de changer ce que j’ai dit (cet été). Oui il y a des risques, comme nous l’avons mentionné, sur la volatilité des changes, sur les matières premières, mais il y a aussi des opportunités sur le potentiel de volume des marchés émergents que nous avons observées”, a déclaré la directrice financière de Renault, Clotilde Delbos, au cours d’une téléconférence avec des analystes.

“Nous nous sommes engagés à faire mieux que l’an dernier, et nous sommes clairement en chemin pour y parvenir”, a-t-elle ajouté.

Renault prévoit toujours d’accroître son chiffre d’affaires hors Avtovaz à taux de change constants ainsi que la marge opérationnelle du groupe en euros cette année. Au troisième trimestre, les devises ont eu un impact négatif de 241 millions d’euros sur le chiffre d’affaires.

Le communiqué :

bit.ly/2z3Qk1E

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below