29 octobre 2015 / 08:44 / il y a 2 ans

LEAD 1-Sanofi-Baisse des ventes du diabète jusqu'en 2018, le titre chute

* CA T3 à E9.591 millions (+3,4% à changes constants)

* Recul de 6,6% des ventes de la division diabète

* Le CA du diabète baisseront entre 4% et 8% en 2015-2018.

* L‘impact sur le résultat opérationnel sera “partiellement compensé”

* Sanofi confirme attendre à une stabilité ou une légère progression du BNPA 2015

* L‘action chute de près de 5% (Actualisé avec précisions, conférence téléphonique, cours de Bourse)

par Noëlle Mennella

PARIS, 29 octobre (Reuters) - Sanofi a annoncé jeudi que les ventes de sa division diabète baisseraient jusqu‘en 2018 et que l‘impact de cette érosion, qui encore pesé au troisième trimestre, ne serait que partiellement compensé par d‘autres sources de revenus, provoquant une forte baisse de l‘action en début de séance.

Le laboratoire pharmaceutique quantifie pour la première fois l‘ampleur d‘une décrue, annoncée en avril dernier, du chiffre d‘affaires de sa division la plus importante.

Les revenus du diabète devraient ainsi diminuer entre 6% et 7% à change constants en 2015 et en moyenne annuelle entre 4% et 8% sur la période 2015-2018. Le groupe présentera ses solutions pour compenser partiellement l‘impact du diabète sur son résultat opérationnel lors de la présentation de son plan stratégique, le 6 novembre prochain.

La division “diabète” pâtit du recul du Lantus, le produit phare de Sanofi dont le brevet a expiré en février 2015 aux Etats-Unis et en mai 2015 en Europe.

Victime d‘une guerre des prix aux Etats-Unis, ou ses ventes ont dégringolé de 19,6%, le chiffre d‘affaires total de l‘antidiabétique vedette du groupe a reculé de 10,8% au troisième trimestre alors que son successeur, le Toujeo, se met progressivement en place.

Cette insuline basale de nouvelle génération a été lancée aux Etats-Unis, en Allemagne, aux Pays-Bas et dans certains pays nordiques. Au troisième trimestre, elle a représenté 46 millions de chiffre d‘affaires (13 milions au T2 et sept millions au T1).

Dans un communiqué, Olivier Brandicourt, le nouveau directeur général de Sanofi, assure néanmoins que “malgré les défis de notre activité diabète, nous sommes confiants dans les perspectives à long terme de Sanofi”.

DES ACQUISITIONS CIBLEES

Vers 9h40, le titre du laboratoire cédait 3,75% à 89,8 euros quand l‘indice sectoriel européen lachait 0,6%.

Pour la totalité de l‘exercice en cours, le groupe a confirmé que le bénéfice par action devrait être stable voire en legère progression à change constants.

Lors d‘une conférence de presse téléphonique, le directeur général a indiqué que les opérations de M&A “seront un outil très utile pour Sanofi dans les prochains mois et années pour renforcer notre position dans des domaines stratégiques”.

Il a répété que le groupe envisageait plutôt “des acquisitions ciblées”.

Au troisième trimestre, Sanofi a engrangé un chiffre d‘affaires de 9.591 millions d‘euros (+9,2% en données publiées et +3,4% à changes constants) au regard du consensus de 9.681 millions d‘euros Thomson Reuters I/B/E/S.

Sur cette période, le résultat opérationnel a augmenté de 2,5% à change constant à 2.783 millions d‘euros (consensus de 2.893 millions) et le résultat net de 8,3% à 2.096 millions (consensus 2.090 millions) soit un bénéfice par action de 1,61 euro (consensus de 1,58 euro).

Le groupe a été soutenu par les solides performances engrangées par sa filiale américaine Genzyme dans la sclérose en plaque ou Aubagio affiche une croissance de 78,6%.

Au total, les produits s‘attaquant à la sclérose en plaques, qui comptent également le Lemtrada, ont vu leur chiffre d‘affaires s‘apprécier de 120,2% au troisième trimestre.

Le Praluent, l‘anticholesterol approuvé en juillet aux Etats-Unis et en septembre en Europe, a réalisé au troisième trimestre un chiffre d‘affaires de 4,0 millions. L‘enjeu est majeur pour le laboratoire français puisque les analystes créditent le produit d‘un chiffre d‘affaires potentiel de 2,5 milliards de dollars d‘ici 2020.

Le communiqué :

bit.ly/1Nai5oX (Avec la contribution de Matthias Blamont, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below