25 février 2014 / 13:42 / il y a 4 ans

RPT-LEAD 1-La Banque postale restera un actionnaire vigilant de CNP

(Répétition, pour supprimer un mastic)

* La Banque postale veillera à ses intérêts dans CNP-pdt

* Résultat net 2013 en hausse de 1% à E579 mlns

* Solvabilité renforcée (Actualisé avec nouvelles déclarations, précisions)

par Matthias Blamont et Maya Nikolaeva

PARIS, 25 février (Reuters) - La Banque postale entend rester vigilante sur sa participation indirecte dans CNP Assurances, a déclaré mardi le président du directoire, Rémy Weber, en réaction à la décision de BPCE de ne pas renouveler ses accords commerciaux avec la CNP dans l‘assurance-vie à compter de 2016.

La filiale bancaire du groupe postal public La Poste détient indirectement 18% du capital de la CNP via Sopassure une holding constituée en 2001 avec les Caisses d‘épargne et qui détient 35,96% du capital de CNP Assurances.

BPCE (Banque populaire - Caisse d‘épargne), qui souhaite faire de l‘assurance un axe majeur de son développement en France, a annoncé en novembre dernier qu‘il mettrait fin à son partenariat dans l‘assurance-vie avec la CNP à l‘arrivée à échéance de leurs accords fin 2015.

Le projet, qui consiste à transférer à Natixis, la banque d‘investissement, l‘ensemble des activités d‘assurances du groupe mutualiste à partir de cette date, s‘inscrit dans le cadre du nouveau plan stratégique de BPCE-Natixis pour la période 2014-2017.

“Nous sommes très satisfaits de notre partenariat avec CNP Assurances. Comme actionnaires de la CNP, nous sommes extrêmement vigilants sur la préservation - et même l‘accroissement - de notre patrimoine”, a déclaré Rémy Weber mardi, lors d‘une conférence de presse.

“Sopassure, c‘est une structure qui fonctionne correctement et qui est aux mêmes échéances que les accords de distribution (des contrats d‘assurance-vie, fin 2015, NDLR)”, a-t-il ajouté.

J‘aurai le temps, sûrement, de vous répondre sur ces points-là le moment venu.”

OBJECTIF UN MILLIARD

Le 20 février, lors de la présentation de ses résultats annuels, la CNP a indiqué qu‘elle espérait encore négocier un nouveau partenariat avec BPCE pour l‘après-2016.

La Poste, qui a fait état de résultats en hausse au titre de 2013 sur fond de forte accélération de ses encours de crédit, présentera en juin une trajectoire financière à l‘horizon 2020 et le plan stratégique qui doit permettre à l‘entreprise de faire face au déclin des volumes de courriers et de s‘adapter à l‘ère numérique.

Le résultat net 2013 de La Banque postale progresse de 1% à 579 millions d‘euros tandis que le produit net bancaire signe une augmentation de 5,7% à 5,54 milliards.

Les encours de crédit, en hausse de 17,3%, totalisent 57,8 milliards.

Le groupe ne communique aucun objectif financier pour 2014 mais estime que son ratio de solvabilité common equity tier one Bâle III “fully loaded” atteignait 11,2% au 31 décembre.

A horizon 2020, la Banque postale veut être en mesure d‘afficher un résultat net d‘au moins un milliard d‘euros.

* Le communiqué :

link.reuters.com/ryk27v (Edité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below