6 janvier 2014 / 18:39 / il y a 4 ans

USA-La FTC et Ardagh proches d'un accord sur Verallia-sources

* Accueil favorable à la proposition d‘Ardagh de céder six sites-sources

* Les discussions continuent, des points encore à préciser-source

* L‘accord sur la cession par Saint-Gobain de Verallia US remonte à janvier 2013

par Diane Bartz et Gilles Guillaume

WASHINGTON/PARIS, 6 janvier (Reuters) - Ardagh et les autorités américaines sont proches d‘un accord qui permettrait de débloquer le projet de rachat par le groupe d‘emballage des activités américaines de Verallia, la filiale de conditionnement en verre de Saint-Gobain, a-t-on appris lundi de deux sources proches du dossier.

La Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC) s‘est élevée en juillet contre l‘accord d‘acquisition de Verallia North America, un des concurrents d‘Ardagh dans le segment des bouteilles en verre, estimant que cette opération entraverait la libre concurrence.

Pour sauver l‘opération, Ardagh a proposé de vendre quatre sites, ce que la FTC a jugé insuffisant début décembre, puis a évoqué une semaine plus tard la cession de six sites.

“La FTC pourrait accueillir favorablement la dernière proposition d‘Ardagh”, a indiqué une des sources sous couvert d‘anonymat. “Mais un accord n‘est pas encore conclu, les discussions continuent et il reste un certain nombre de points à préciser.”

Si Ardagh ne boucle pas cette affaire d‘un montant de 1,7 milliard de dollars (1,23 milliard d‘euros) d‘ici au 13 janvier, il devra rembourser intégralement une transaction obligataire qui devait lui servir d‘appui financier et lancer un nouvel emprunt.

Ardagh et Saint-Gobain ont refusé de faire un commentaire.

Le groupe français avait conclu en janvier 2013 la vente à Ardagh de ses activités nord-américaines d‘emballages en verre. Le groupe français, numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction, avait tenté d‘introduire en Bourse tout Verallia en 2011, mais la tempête financière provoquée par la crise de la dette dans la zone euro l‘avait contraint à suspendre in extremis l‘opération.

Saint-Gobain a ensuite opté pour une vente de la partie américaine, la portion européenne de Verallia demeurant pour l‘heure au sein du groupe.

Les sociétés concernées dominent le marché américain des emballages en verre. L‘opération regrouperait en effet Verallia, numéro deux du segment derrière l‘actuel leader Owens-Illinois, avec Ardagh, qui est le troisième. Ce faisant, arguait la FTC, les trois sociétés contrôleraient plus de 75% du segment des bouteilles de bière et de liqueurs fortes utilisées aux Etats-Unis. (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below