29 août 2013 / 05:28 / dans 4 ans

LEAD 2-Essilor est plus prudent mais poursuivra ses acquisitions

* CA du S1 à E2.576 millions, +3,7% hors change

* Bénéfice net pdg du S1 à E310 millions, +3,2%

* L‘objectif de CA 2013 ajusté, vu en croissance “proche” de 7%

* Rentabilité 2013 attendue à “un niveau élevé”

* L‘action perd plus de 2% (Actualisé avec conférence de presse, commentaire d‘analyste et cours)

par Noëlle Mennella

PARIS, 29 août (Reuters) - Essilor a ajusté jeudi son objectif de ventes pour 2013, la situation économique l‘incitant à une prudence accrue, mais compte sur ses nouveaux produits et une poursuite des acquisitions pour améliorer encore sa profitabilité dans le futur.

Le fabricant de verres correcteurs et d‘instruments d‘optique prévoit désormais que la croissance de ses ventes devrait être “proche” de 7% cette année alors qu‘il estimait jusqu‘à présent que leur progression dépasserait les 7%, après celle de 8% en 2012.

“On a ajusté notre vision sur 2013 car on est plus prudent sur le timing de certaines acquisitions, lequel peut déborder sur 2014”, a expliqué le PDG Hubert Sagnières lors d‘une conférence de presse téléphonique. Il a précisé que le groupe prenait désormais davantage de temps pour réaliser ses ‘due diligences’.

Le PDG a aussi mentionné “la prudence” qu‘inspire la situation économique, “ce qui peut se passer au Moyen-Orient et sur l‘ensemble des pays émergents”, même si l‘activité du groupe en Chine et en Inde a crû d‘environ 20% au premier semestre.

TOUTES LES ZONES GÉOGRAPHIQUES DANS LE VISEUR

Le chiffre d‘affaires semestriel d‘Essilor, également pénalisé par une base de comparaison élevée, a augmenté de 1,8% (+3,7% hors effets de change) au premier semestre, à 2.576 millions d‘euros, au regard de 2.611 millions attendus par les analystes, selon le consensus Thomson Reuters.

Sur cette période, le numéro un mondial de l‘optique ophtalmique a enregistré un résultat net part du groupe de 310 millions alors que les analystes attendaient 326,3 millions.

Sa marge de contribution de l‘activité a quant à elle progressé à 18,3% du chiffre d‘affaires au premier semestre, contre 17,9% un an plus tôt. Pour 2013, le groupe confirme que sa rentabilité se situera à un niveau élevé.

“La performance est très bonne au niveau des marges mais la croissance organique est assez faible et l‘ajustement de la prévision pour 2013 pèse en Bourse”, commente un analyste sous couvert d‘anonymat.

L‘action Essilor s‘inscrit comme la plus forte baisse de l‘indice SBF 120 à 10h25, perdant 3,03% à 82,13 euros.

Le groupe se paye 25,9 fois ses résultats attendus pour les douze prochains mois (PE) et 4,1 fois sa valeur comptable (PB), contre en moyenne un PE de 20,4 et un PB de 3,0 pour ses pairs, selon des données Thomson Reuters.

Essilor, qui à la fin juillet a réalisé la plus grosse acquisition de son histoire en rachetant Transitions Optical, leader des verres à teinte variable, affirme que sa dynamique d‘acquisition devrait s‘accélérer.

“Nous avons un pipeline d‘acquisitions très important car c‘est un des moteurs importants de la croissance d‘Essilor avec l‘innovation”, a déclaré Hubert Sagnières.

L‘ensemble des zones géographiques intéresse Essilor, qui depuis le 1er janvier a réalisé 17 transactions.

Citant l‘Afrique, l‘Amérique latine, l‘Asie, les Etats-Unis et l‘Europe, le PDG a affirmé qu‘un “réseau de sociétés familiale intéressantes souhaite s‘adosser à la stratégie d‘Essilor”.

* Le communiqué :

link.reuters.com/tez62v (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below