13 août 2013 / 10:00 / il y a 4 ans

USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)

(Actualisé avec Eli Lilly, Digital Generation)

* Pour l‘agenda des résultats, double-cliquer sur

* Pour les changements de recommandations, cliquer sur

NEW YORK, 13 août (Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street :

* YUM BRANDS, maison mère de la chaîne de restauration rapide Kentucky Fried Chicken (KFC), a fait état lundi soir d‘une baisse de 13%, bien plus marquée que prévu, de ses ventes constantes en juillet en Chine, pays qui représente plus de la moitié de son bénéfice d‘exploitation.

En avant-Bourse, l‘action recule de 3,5% à 71,85 dollars.

* J.C. PENNEY. L‘investisseur activiste Bill Ackman, en guerre ouverte contre la direction du groupe, démissionne du conseil d‘administration avec effet immédiat, a annoncé mardi le distributeur en difficulté.

Ronald Tysoe, un vétéran du secteur de la distribution, intègre à l‘inverse le conseil. Pershing Square Capital Management, le fonds dirigé par Bill Ackmann, détient quelque 18% de J.C. Penney

En avant-Bourse, l‘action s‘adjuge 4%.

* ELI LILLY a annoncé que son traitement expérimental contre le cancer du poumon allongeait la durée de vie des patients, selon les résultats d‘une dernière phase de tests, qui incitent le groupe pharmaceutique à prévoir une demande de mise sur le marché du produit aux Etats-Unis avant la fin de 2014.

Dans des échanges d‘avant-Bourse, le titre Eli Lilly avançait de 4%.

* MICROSOFT. Stifel a réduit sa recommandation sur le groupe de logiciels à “conserver” au lieu d’“achat”.

* L‘action XEROX gagnait 3,5% dans des échanges d‘avant-Bourse après que Citigroup a relevé sa recommandation, de neutre à acheter, sur le fabricant de photocopieurs.

* SPIRIT AEROSYSTEMS a fait état d‘une perte de 209,4 millions de dollars sur le deuxième trimestre 2013, contre un bénéficé de 34,9 millions il y a un, l‘équimentier aéronautique ayant passé dans ses comptes une charge de 448 millions liée notamment à l‘anticipation d‘une hausse des coûts induits par les programmes d‘aéronautique.

L‘équipementier d‘entre autre Boeing et Airbus a également dit qu‘il avait lancé le processus de vente de ses sites dans l‘Oklahama.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est de 0,72 dollar par action. Les analystes avaient anticipé 0,50 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

* WHIRLPOOL. La filiale chinoise du géant américain de l‘électroménager va acquérir 51% des parts du fabricant chinois de réfrigérateurs et de lave-linge Hefei Rongshida Sanyo Electric pour 552 millions de dollars.

* Le titre ORBITZ WORLDWIDE chutait de plus de 12% dans des échanges d‘avant-Bourse après qu‘un actionnaire important du voyagiste en ligne en annonce la cession d‘une partie de sa participation.

* AVANIR PHARMACEUTICALS a annoncé lundi soir la conclusion d‘un accord avec Merck portant sur la commercialisation en commun des traitements de Merck contre le diabète de type 2.

A la suite de cette annonce, le titre Avanir était en hausse de 11% en après-Bourse.

* STEINWAY MUSICAL INSTRUMENTS. L‘investisseur qui a surenchéri pour acquérir le célèbre fabricant de pianos est le financier John Paulson, croit savoir le Financial Times.

* FACEBOOK, OPENTABLE. Facebook et le site de réservation de restaurants ont conclu un accord qui permettra aux utilisateurs nord-américains du réseau social de réserver des tables via une Facebook app.

Facebook poursuit ainsi le développement de ses services en ligne tandis qu‘OpenTable s‘assure un relais de croissance.

L‘action OpenTable a touché lundi un plus haut de l‘année de 74,47 dollars avant de finir en hausse de près de 8% à 74,08.

* BAXTER INTERNATIONAL. La Chine a autorisé mardi le rachat par Baxter du groupe suédois Gambro pour quatre milliards de dollars, à la condition qu‘il cède, comme il l‘a lui-même proposé, certaines activités. Avec cette acquisition, qui a été avalisée en juillet par la Commission européenne, Baxter entend devenir le numéro deux mondial des produits de dialyse.

* DIGITAL GENERATION va céder ses activités de télévision à Extreme Reach pour 485 millions de dollars, une vente qui intervient un an après que Reuters avait rapporté que la société de distribution de prestations publicitaires avait rejeté une offre de reprise de son concurrent.

Dans des échanges d‘avant-Bourse, le titre Digital s‘envolait de 43%. (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below