9 mars 2013 / 23:03 / il y a 5 ans

Stentys veut accélérer son expansion après une étude positive

* Les stents permettent de réduire à 2% le taux de mortalité-Etude

* Un taux de récidive de 1,3%-Etude

* D‘autres pays en ligne de mire courant 2013-DG

* L‘approbation de la FDA attendue fin 2015-début 2016-DG

par Noëlle Mennella et Elena Berton

PARIS, 10 mars (Reuters) - Stentys prévoit d‘étendre la commercialisation de ses stents, fort des résultats d‘une étude présentée samedi au congrès américain de cardiologie à San Francisco, montrant les effets bénéfiques de ces petits ressorts introduits dans une artère pour prévenir l‘infarctus.

Apposition III, l‘étude européenne réalisée sur 1.000 patients victimes de crise cardiaque sévère, démontre qu‘un an après la pose du stent la survenue d‘événements cardiaques graves a été de 9,3%, contre 11,1% en moyenne avec des stents conventionnels, a annoncé Stentys.

L‘étude a aussi permis de constater un taux de mortalité de 2%, contre 3,9% pour les stents actuels, et un taux de récidive d‘infarctus de 1,3%.

“Les résultats définitifs de cette étude clé constituent un accélérateur pour poursuivre le développement de la société en Europe et ailleurs”, a déclaré à Reuters Gonzague Issenmann, le directeur général de Stentys.

Au cours de l‘année 2013, les stents de Stentys (déjà vendus en France, en Allemagne, au Pays-Bas, en Scandinavie, en Pologne, en Suisse, en Italie et en Espagne) pourraient être commercialisés en Europe de l‘Est, au Moyen Orient, en Amérique du sud, “et peut-être en Asie”, a précisé Gonzague Issenmann dans une interview téléphonique.

L‘étape suivante sera “la conquête du marché américain”, a ajouté ce centralien qui a cofondé Stentys en 2006.

C‘est ainsi que “d‘ici à quelques mois, voire quelques semaines”, Stentys va démarrer une nouvelle étude aux Etats-Unis (Apposition V) qui devrait compter 880 patients et dont les résultats pourraient être connus à la mi-2015.

Stentys “espère une approbation par la FDA fin 2015 ou au début 2016”, prévoit Gonzague Issenmann en indiquant que le lancement des stents aux Etats-Unis s‘effectuera en partenariat avec une société américaine.

TRESOSERIE SUFFISANTE JUSQU‘A LA COMMERCIALISATION AUX USA

Stentys a mis au point des stents auto-expansifs qui s‘adaptent aux changements de diamètre des artères. Ces petits ressorts en métal, destinés à traiter l‘infarctus du myocarde aigu, sont placés dans les artères pour éviter qu‘elles ne se bouchent et permettent de limiter aux cas extrêmes le recours au pontage coronarien, une chirurgie lourde.

Proposés en version métallique simple ou avec un enrobage, ils sont vendus 30 à 40% plus chers que les stents conventionnels, un prime dont Stentys pense pouvoir bénéficier dans les autres pays où ils seront commercialisés à l‘avenir.

Le marché mondial des stents est estimé à 6 milliards de dollars, les Etats-Unis pesant pour la moitié tandis que celui de l‘infarctus représente le tiers de ces données.

Prié de donner des prévisions de résultats pour 2013, Gonzague Issenmann a simplement déclaré qu‘il se sentait “assez confortable” avec l‘objectif de doublement annuel des ventes que les analystes ont en ligne de mire. En 2012, le chiffre d‘affaires de Stentys a augmenté de 77% à 2,5 millions d‘euros.

Le directeur général a aussi indiqué que le niveau de trésorerie à fin 2002 (45,6 millions d‘euros) permettrait à la société de se financer jusqu‘à la commercialisation de ses stents aux Etats-Unis.

Entrée en Bourse le 22 octobre 2010 au cours de 12 euros, l‘action a clôturé vendredi à 13,90 euros (-2,18%), faisant ressortir une capitalisation boursière de 154,4 millions d‘euros.

Elle avait vivement progressé fin février sur la seule base de pronostics positifs d‘analystes concernant cette étude[IDn:L6N0BR3YC].

Au final, elle s‘est adjugée 8,34% depuis le début de l‘année après une perte de 9,47% l‘an dernier.

Le fonds de capital-risque Sofinnova Partners est le premier actionnaire de Stentys avec 17,6% du capital, aux côtés d‘Omnes Capital (9,3%) et du FSI (7,8%). Son flottant est d‘environ 50%. (Edité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below