17 janvier 2012 / 13:17 / dans 6 ans

LEAD 3-Citigroup-Bénéfice en repli de 11% au T4, le titre recule

* Bénéfice net du T4: $1,16 md contre $1,31 md un an plus tôt

* BPA du T4: 38 cents (consensus: 49 cents

* L‘action perd 4,7% en ouverture (Actualisé avec des précisions, cours d‘ouverture)

par David Henry

NEW YORK, 17 janvier (Reuters) - Le bénéfice de Citigroup a diminué de 11% au quatrième trimestre et manqué le consensus, la crise de la dette de la zone euro ayant eu un fort impact sur l‘activité de marché.

Les résultats de Citigroup montrent comment les filiales de banque d‘investissement grèvent les bénéfices des firmes de Wall Street et laissent penser que le quatrième trimestre a été difficile pour des établissements tels que Goldman Sachs Group et Morgan Stanley, qui publient également leurs comptes cette semaine.

A l‘inverse, les banques qui se concentrent davantage sur le prêt à la consommation et les prêts aux entreprises se portent mieux dans la mesure où l’économie des Etats-Unis montre des signes de reprise. Ainsi, Wells Fargo, qui a publié ce mardi également, a battu le consensus, grâce à une amélioration de la qualité du crédit et à une croissance des prêts. (voir )

Cette tendance se reflétait également la semaine dernière dans les résultats de JPMorgan Chase.

“A l’évidence, l‘environnement macroéconomique a eu un impact sur les marchés de capitaux et nous continuerons d‘adapter notre activité à l‘environnement”, explique mardi dans un communiqué le directeur général Vikram Pandit.

La troisième banque américaine par l‘actif a fait état d‘un bénéfice net de 1,16 milliard de dollars, soit 38 cents par action, contre 1,31 milliard (43 cents) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 49 cents. Il y a encore deux semaines, les projections allaient jusqu’à 76 cents. Ce qui fait dire à Jeffrey Sica, président de SICA Wealth Management, que les résultats de Citi sont “épouvantables” étant donné l‘ampleur de la réduction des projections de résultats.

Son produit net bancaire a diminué de 12% à 17,2 milliards de dollars durant le trimestre sous revue.

Le revenu tiré de la banque et du trading boursier a chuté de 29%, hors variation comptable liée à une nouvelle valorisation de la dette de la banque.

Les charges tenant aux créances douteuses ont toutefois diminué de 41%, soit de près de deux milliards de dollars à 2,9 milliards.

L‘action perdait 4,7% à 29,29 dollars en ouverture. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean Décotte)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below