10 novembre 2011 / 07:14 / il y a 6 ans

LEAD 1 Scor-Le résultat net poursuit son rebond au T3

* Résultat net +70% au T3 à E188 mlns

* Primes brutes de 2,021 mds d‘euros au T3

* Les objectifs du plan stratégique 2013 réaffirmés

PARIS, 10 novembre (Reuters) - Le réassureur Scor a annoncé jeudi une nouvelle progression de ses résultats au troisième trimestre après un début d‘année lourdement impacté par les catastrophes naturelles, et réaffirmé les principaux objectifs de son plan stratégique.

Les piliers de ce plan dénommé “Strong momentum” - rentabilité des fonds propres de 10% au-dessus du taux sans risque et notation financière de niveau “AA” - sont ainsi maintenus malgré les turbulences que traversent les marchés financiers.

Scor continue en outre de prévoir un volume de primes brutes de 10 milliards d‘euros en 2013, un objectif qui implique un taux de croissance annuel moyen de 14% sur la période 2010-2013 contre 9% auparavant.

Au troisième trimestre, les primes brutes ont atteint 2,021 milliards d‘euros, en hausse de 14,7% par rapport à la période correspondante de l‘an dernier (+20,0% à taux de change constants).

Le résultat net, lui, s‘inscrit à 188 millions d‘euros, en hausse de 70,1% sur un an. Sur les neuf premiers mois de l‘année, le bénéfice net du groupe recule néanmoins de 14,5% à 228 millions.

Fin juillet, Scor avait annoncé avoir renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, après les pertes causées au début de l‘année par des catastrophes naturelles en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon.

“Ayant démontré sa capacité à absorber une série de catastrophes naturelles exceptionnellement violentes au premier semestre 2011, Scor a prouvé au cours de ce trimestre sa capacité à faire face à un environnement économique et financier très fragile”, déclare dans un communiqué le PDG du groupe, Denis Kessler.

Le résultat net du troisième trimestre inclut une contribution de 108 millions de Transamerica Re, dont le groupe a finalisé l‘acquisition début août.

Le ratio combiné de Scor Global P&C, un indicateur clé de mesure de la rentabilité des assureurs dommages, ressort à 94,8% pour juillet-septembre. Il était redescendu au deuxième trimestre à 92,6% contre 135,2% au premier trimestre, marqué par le séisme au Japon. (Julien Ponthus et Marc Angrand, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below