6 mai 2009 / 05:39 / il y a 9 ans

LEAD 2 Allemagne - La Poste accélère les réductions de coûts

* Vers un report des hausses de salaires dans le courrier

* Des plus values grâce à la cession de Postbank

* Pas d‘offre sur la Poste britannique

FRANCFORT, 6 mai (Reuters) - La Deutsche Post (DPWGn.DE) a fait savoir mercredi qu‘elle atteindrait sans doute plus tôt que prévu son objectif de réduction des coûts d‘un milliard d‘euros après un résultat meilleur que prévu au premier trimestre.

Le leader européen du courrier et de la messagerie express va réorganiser sa branche express, discuter avec les syndicats d‘un report des hausses des salaires dans la branche courrier et transférer de l‘aérien au terrestre certaines expéditions pour réduire encore ses coûts.

Le groupe estime que son projet de réorganisation du courrier aura un impact positif de 300 millions d‘euros sur le bénéfice d‘exploitation en 2009.

Pour l‘instant, Deutsche Post ne donne pas de perspective de bénéfice d‘exploitation pour 2009. Le groupe explique qu‘il est difficile de chiffrer la baisse de la demande due à la crise économique.

Le groupe estime toutefois que le plus fort de la tempête pourrait être passé.

“Les taux de livraison se sont stabilisés en mars, ce qui suggère que la baisse pourrait être proche de son maximum”, déclare le président du directoire, Frank Appel, dans le communiqué des résultats.

La baisse des dépenses de consommation et de l‘investissement des entreprises a touché les entreprises de messagerie de par le monde. Selon l‘Organisation mondiale du commerce (OMC), les volumes commerciaux mondiaux devraient reculer de 9% cette année. Il s‘agirait de la plus forte baisse depuis la Seconde Guerre modiale.

Deutsche Post souligne que la vente de sa filiale bancaire Deutsche Postbank DPBGn.DE à la Deutsche Bank (DBKGn.DE) lui permettra d‘extérioriser une plus-value et donc des résultas positifs au niveau net sur l‘exercice.

Au premier trimestre, le bénéfice net s‘est déjà affiché en hausse de 146,5% à 944 millions pour les mêmes raisons.

PRIORITE A LA CROISSANCE INTERNE

Quant au bénéfice d‘exploitation, il a chuté de 42% à 312 millions d‘euros, soit un peu moins que ce qu‘attendait le marché qui tablait sur 290 millions d‘euros.

Les volumes de courrier ont baissé, alors que les consommateurs ont procédé à moins d‘envois et que la presse a expédié des journaux comptant moins de pages.

Le chiffre d‘affaires dans les services express a reculé de 26%, en raison à la fois de la baisse de la demande, mais aussi en raison de la sortie du groupe de l‘activité express aux Etats-Unis.

Jochen Rothenbacher, analyste chez Equinet, estime que son estimation de résultat d‘exploitation de 1,668 milliards d‘euros pour l‘exercice est peut-être trop élevée, “compte tenu de la faiblesse des résulatts au premier trimestre”.

Il dit vouloir attendre la réunion investisseurs qui aura lieu dans la journée pour éventuellement ajuster ses estimations.

Il y a deux semaines, le concurrent américain de Deutsche post, United Parcel Service (UPS.N), avait fait état d‘un bénéfice inférieur aux attentes pour le premier trimestre et livré des prévisions pessimistes. [ID:nN22253727]

“La poursuite des réductions de coûts dans la branche courrier est positive dans l‘ensemble, mais, à notre avis l‘issue des discussions (entre la société et les syndicats) n‘est pas claire en raison de la forte position des syndicats en Allemagne”, commente pour sa part l‘analyste de la DZ Bank Robert Czerwensky.

En Bourse, Deutsche Post gagnait 1,2% à 9,92 euros en fin de matinée, tandis que l‘indice Dax de la Bourse de Francfort .GDAXI était stable.

L‘action Deutsche Poste a un PER 2009 de l‘ordre de 10,5, selon Thomson Reuters StarMine, alors qu‘il est de près de 22 pour UPS et de 18 pour FedEx (FDX.N). Les investisseurs craignent de voir Deutsche Post perdre des parts de marché et que le groupe n‘ait qu‘un potentiel limité dans le courrier.

Deutsche Post a précisé mercredi ne pas vouloir faire d‘acquisitions pour le moment pour se concentrer sur la croissance interne après plusieurs années de forte croissance externe. Le groupe n‘a par exemple pas fait d‘offres pour Royal Mail [GBPO.UL], mis en vente par l‘Etat britannique, a précisé Frank Appel. Il n‘est de même pas intéressé par une prise de participation dans la Poste autrichienne (POST.VI).

Maria Sheahan, version française Wilfrid Exbrayat et Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below