6 février 2009 / 07:54 / il y a 9 ans

Julius Baer a souffert des actifs sous gestion en 2008

ZURICH, 5 février (Reuters) - Julius Baer BAER.VX a annoncé vendredi des chiffres 2008 dans l‘ensemble conformes aux attentes à l‘exception notable des actifs sous gestion.

Les fonds se sont réduits d‘un tiers pour atteindre 275 milliards de francs suisses, précise l’établissement zurichois dans un communiqué de résultats, tandis que les marchés en attendaient 319 milliards.

Le groupe, qui affiche un ratio BRI de 16,3%, a accusé une baisse de 94 milliards avec l’évolution négative des cours de la plupart des classes d‘actifs, particulièrement prononcée au second semestre.

En outre, l‘impact négatif de l‘appréciation du franc suisse face à la plupart des devises a coûté 31 milliards.

L‘afflux net de nouveaux capitaux dans la banque privée a reculé à 17 milliards de francs contre 18 milliards un an plus tôt, mais les marchés en attendaient 16 milliards.

Au niveau du groupe, l‘afflux net d‘argent frais s‘est affaissé à 22 milliards, après 35 miliards il y a un an, alors que les performances négatives des marchés et des devises se sont élevées respectivement à 44 et 12 milliards de francs.

La gestion d‘actifs a accusé des sorties nettes de 27 milliards de francs, et les effets de change ont impacté négativement les comptes à hauteur de 19 milliards.

A la fin 2008, ce pôle gérait 116 milliards, dont 42 milliards pour GAM, lequel n‘est d‘ailleurs pas à vendre dans l‘immédiat, a précisé le président-directeur général Johannes de Gier lors d‘une téléconférence vendredi.

GAM a connu des sorties de capitaux, tout comme Julius Baer Asset Management Europe tandis que Artio Global aux Etats-Unis a pu afficher un solde positif en raison de sa large base de clients institutionnels.

Le programme de rachat de titres, qui court jusqu‘en 2010 pour un montant de 2 milliards, suivra son cours, a encore indiqué la banque qui se démarque ainsi de concurrents qui ont préféré l‘interrompre pour garder leurs liquidités.

Le bénéfice net a reculé d‘un quart à 852 millions de francs en 2008, ratant de peu le consensus des analystes qui le voyait à 863 millions.

Le conseil d‘administration proposera à l‘assemblée générale du 8 avril le versement d‘un dividende inchangé de 0,50 franc au titre de l‘exercice écoulé.

Les marchés se montrent peu enthousiastes, le titre chutant de 3,52% vendredi sur la base des ordres téléphoniques d‘avant-bourse.

Pascal Schmuck, édition Ratiba Hamzaoui

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below