for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Lufthansa va réduire encore davantage sa flotte et ses effectifs

Le groupe Lufthansa a annoncé lundi qu'il allait encore réduire sa flotte en raison de la crise du transport aérien liée à la pandémie de coronavirus. /Photo prise le 21 septembre 2020/REUTERS/Ralph Orlowski

BERLIN (Reuters) - Le groupe Lufthansa a annoncé lundi qu’il allait encore réduire sa flotte en raison de la crise du transport aérien liée à la pandémie de coronavirus et passer une charge de dépréciation de 1,1 milliard d’euros sur la valeur de ses appareils au troisième trimestre.

Huit Airbus A380 et dix A340-600, censés continuer à voler, seront mis sous cocon et retirés de la flotte, ce qui amènera la compagnie à revoir à la hausse son plan de réduction des effectifs.

Le groupe, qui possède également Austrian Airlines, Brussels Airlines et Swiss International Air Lines, prévoyait jusqu’ici de supprimer 22.000 postes au total.

Il entend notamment réduire de 20% ses postes dans l’encadrement au cours du premier trimestre 2021 tout en diminuant de 30% en Allemagne l’espace de ses bureaux.

Lufthansa s’attend à n’utiliser que 20% à 30% de son potentiel au cours du quatrième trimestre alors qu’il anticipait jusque là une utilisation de l’ordre de 50%.

Le groupe espère toujours ramener de 100 à 40 millions le montant de cash brûlé chaque mois au cours de la saison hivernale, à cheval sur 2020 et 2021.

Ces annonces ont amplifié la baisse du cours du titre Lufthansa qui cédait -7,95% à 7,92 euros vers 13h45 GMT.

Maria Sheahan, version française Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up