for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Santander: Perte record de 11 milliards d'euros au deuxième trimestre, provisions liées au coronavirus

Santander a accusé mercredi une perte nette record de 11,1 milliards d'euros au titre du deuxième trimestre en raison d'un provisionnement massif lié au coronavirus, le plus important réalisé par une banque européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Moraes

MADRID (Reuters) - Santander a accusé mercredi une perte nette record de 11,1 milliards d’euros au titre du deuxième trimestre en raison d’un provisionnement massif lié au coronavirus, le plus important réalisé par une banque européenne.

La banque espagnole, numéro deux du secteur en Europe en termes de capitalisation boursière, a déclaré qu’elle allait enregistrer dans ses comptes une dépréciation de 12,6 milliards d’euros sur certaines acquisitions à cause de la pandémie, principalement en Europe.

Santander estime cependant que ces dépréciations n’auront pas d’impact sur sa génération de trésorerie ou le niveau des capitaux, qui ont légèrement augmenté au cours du trimestre.

La banque a confirmé sa prévision d’un coût du risque compris entre 130 points de base et 150 points de base d’ici fin 2020 après une hausse en juin à 126 points de base contre 100 points de base à fin mars.

Hors charges exceptionnelles, le bénéfice ajusté part du groupe a reculé sur un an de 27% à 1,53 milliard d’euros au deuxième trimestre.

Le rendement des fonds propres tangibles (ROTE) s’est établi à 5,19% à fin juin. Dans un communiqué, le présidente de Santander, Ana Botin a assuré que la banque restait déterminée à porter son ROTE à 13-15% à moyen terme et ferait le point sur son plan stratégique dans les prochains mois.

Jesús Aguado; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up