for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Nissan parie sur son nouveau SUV électrique Ariya pour symboliser son renouveau

TOKYO/PEKIN (Reuters) - Nissan Motor Co a dévoilé mercredi son nouveau SUV électrique Ariya, avec l’espoir qu’il symbolise son redressement après plus d’un an de scandale et des performances financières en chute libre.

Nissan Motor Co a dévoilé mercredi son nouveau SUV électrique Ariya, avec l'espoir qu'il symbolise son redressement après plus d'un an de scandale et des performances financières en chute libre. /Photo prise le 14 juillet 2020/REUTERS/Issei Kato

Ce modèle grand public, le premier en cinq ans, ne devrait toutefois pas améliorer les résultats du constructeur automobile, estiment des sources proches du dossier, faisant état de perspectives de ventes à un niveau modeste.

Doté du dernier système de conduite autonome de Nissan, l’Ariya se vendra à partir d’environ 5 millions de yens (41.094,69 euros). C’est donc une montée en gamme comparé au Nissan X-Trail, connue sous le nom de Nissan Rogue en Amérique du Nord, le SUV du groupe le plus vendu au monde.

“Nous avons reçu l’ordre de la direction de ne pas faire de compromis avec ce modèle pour qu’il symbolise la situation actuelle de l’entreprise et conduise au Nissan du futur”, a déclaré cette semaine à la presse Hikaru Nakajima, l’ingénieur en chef d’Ariya.

Sur un marché dominé par Tesla Inc et face à la concurrence croissante d’autres constructeurs automobiles qui se lancent dans la fabrication de leurs propres SUV électriques, Nissan prévoit de vendre 30.000 modèles la première année, précisent deux sources.

Selon une autre source, Nissan devrait produire 40.000 unités au Japon en 2021, pour atteindre à terme une production annuelle de 100.000 unités.

En comparaison, le X-Trail et le Rogue se sont vendus à plus d’un demi-million d’exemplaires sur les principaux marchés de Nissan l’année dernière, tandis que la berline électrique Tesla Model 3 s’est vendue à plus de 300.000 exemplaires.

Les ventes de l’Ariya devraient débuter au Japon à partir de la mi-2021. Les ventes aux États-Unis, en Europe et en Chine interviendront plus tard, mais Nissan n’a pas dévoilé de calendrier.

Concentré sur son expansion sur les marchés émergents, Nissan a laissé vieillir son catalogue de véhicules, une stratégie qui a porté préjudice à la marque et à ses ventes. Ces problèmes ont été aggravés par l’éviction fin 2018 de son ancien PDG Carlos Ghosn, soupçonné notamment d’abus de biens sociaux et de fraude fiscale.

A la Bourse de Tokyo, le titre Nissan a fini en hausse de plus de 7% mercredi et l’annonce sur le nouveau SUV Ariza profitait aussi à son partenaire Renault, dont l’action Renault grimpait à la mi-journée de plus de 3%.

Naomi Tajitsu, Norihiko Shirouzu et MakiShiraki; version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up