July 14, 2020 / 12:30 PM / 22 days ago

Le bénéfice de JPMorgan divisé par deux au T2

NEW YORK, 14 juillet (Reuters) - JPMorgan Chase & Co a fait état mardi d’un bénéfice divisé par deux au titre du deuxième trimestre, la pandémie de coronavirus ayant lourdement affecté son activité de crédit et contraint la plus grande banque américaine par les actifs à augmenter ses provisions face au risque de défauts de paiements.

La banque, qui a ouvert le bal des publications trimestrielles des entreprises américaines, a annoncé une provision pour défauts de créances de 10,5 milliards de dollars (9,23 milliards d’euros), la crise du coronavirus faisant exploser le chômage et pesant sur le bilan des sociétés.

Le bénéfice net de JPMorgan est tombé à 4,69 milliards de dollars (1,38 dollar par action) sur le trimestre clos au 30 juin, soit une chute de 51%.

Il est cependant supérieur au consensus (1,04 dollar par action), ce qui explique pourquoi l’action prend 4% dans les transactions avant l’ouverture de Wall Street.

“Malgré quelques récentes données macroéconomiques encourageantes et une action gouvernementale significative et décisive, nous sommes toujours confrontés à une grande incertitude quant à la trajectoire future de l’économie”, a commenté le PDG de la banque, Jamie Dimon.

La banque continuera à verser un dividende à ses actionnaires, à moins que “la situation économique ne se détériore concrètement et de manière significative”, a-t-il ajouté.

Anirban Sen et Elizabeth Dilts-Marshall, version française Kate Entringer, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below