September 25, 2019 / 2:02 PM / 2 months ago

LEAD 1-Michelin ferme une usine en Allemagne, 858 emplois affectés

(Actualisé avec précisions, contexte)

par Gilles Guillaume

PARIS, 25 septembre (Reuters) - Michelin a annoncé mercredi la fermeture de son usine allemande de Bamberg, qui emploie 858 personnes, nouvelle victime de la baisse de la demande en petits pneus 16 pouces et de la concurrence des marques asiatiques.

Le fabricant de pneumatiques, qui a déjà annoncé fin 2018 l’arrêt d’un autre site européen de pneus de petite taille, en Ecosse, provisionnera environ 167 millions d’euros cette année pour financer la fermeture de Bamberg.

“Le site (...) produit majoritairement des pneumatiques premium pour les véhicules de tourisme de dimension 16 pouces, un segment de marché qui se caractérise à la fois par une forte baisse de la demande globale et par une concurrence extrêmement forte des fabricants asiatiques”, a expliqué Michelin dans un communiqué.

L’ancien président de Michelin et actuel président de Renault, Jean-Dominique Senard, a mise en garde mardi et mercredi à l’assemblée nationale contre la concurrence automobile chinoise féroce, rappelant que la part de marché des pneus chinois en Europe a flambé de 5% à 30% en cinq ans.

Les petites roues sur les nouveaux modèles perdent aussi du terrain à cause de l’engouement pour les SUV qui tendent à chausser des pneumatiques de plus grand diamètre.

Michelin proposera un dispositif personnalisé pour chaque salarié du site allemand, notamment des départs anticipés à la retraite et des aides à la mobilité interne ou à la réalisation de projets externes. Un porte-parole du groupe a précisé qu’il n’aurait recours à aucun licenciement sec.

Il s’engage également à lancer un programme de revitalisation du site de Bamberg, dont l’activité doit cesser d’ici le début 2021.

L’annonce de cette nouvelle fermeture intervient dans un contexte de craintes sur l’emploi dans le dispositif industriel de Michelin en Europe, constitué historiquement de sites plus petits et moins modernes que dans les économies émergentes.

S’il assure ne pas prévoir de fermeture, Michelin a identifié des problèmes de compétitivité sur quatre sites français représentant 4.400 emplois, soit pas moins de 20% de l’effectif global de 23.000 personnes du groupe dans l’Hexagone. (Edité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below