August 20, 2019 / 9:33 AM / 2 months ago

BOURSE-Pandora donne des signes de reprise, le titre s'envole

COPENHAGUE, 20 août (Reuters) - Le titre Pandora prend plus de 5% mardi matin après que le bijoutier danois a fait état d’une décélération de la baisse de ses ventes dans certains pays tout en maintenant ses prévisions annuelles, des éléments suggérant que le groupe est peut-être sur la voie de la reprise.

Vers 09h10 GMT, l’action du premier joaillier mondial en termes de capacités de production progressait de 5,19% à 245,20 couronnes, inscrivant la meilleure performance d’un Stoxx 600 en recul de 0,05%.

Cela ramène à 6,5% le recul de la valeur depuis le début de l’année, qui a été divisée par quatre par rapport à un pic de plus de 1.000 couronnes atteint en 2016.

Pandora, qui s’est doté d’un nouveau directeur général en février après une année 2018 marquée par une série d’avertissements de résultats, a récemment souffert de la baisse de la fréquentation des centres commerciaux dans la plupart des pays où il est présent ainsi que du mauvais accueil réservé à sa nouvelle gamme de bijoux.

Connu pour ses bracelets en argent, Pandora a annoncé en mai son intention de supprimer 1.200 postes supplémentaires tout en s’engageant dans une simplification de sa gamme de produits.

Le coût de cette vaste restructuration a été porté à deux milliards de couronnes (268 millions d’euros) contre 1,5 milliard précédemment.

“Nous avons augmenté la facture parce que, tout simplement, nous avons trouvé d’autres poids morts dans nos activités”, a dit à Reuters Alexander Lacik, le directeur général de Pandora.

L’excédent brut d’exploitation du deuxième trimestre a reculé de 13,7% à 1,29 milliard de couronnes alors que le consensus était de 1,33 milliard selon des données Refinitiv. Mais le groupe a confirmé ses prévisions annuelles, à savoir un recul de la croissance organique compris entre 3% et 7% et une marge opérationnelle hors coûts de restructuration comprise entre 26% et 28%.

“Nous considérons que les performances d’ensemble du deuxième trimestre n’ont guère été bonnes mais la situation est satisfaisante en matière de prévisions”, soulignent les analystes de Handelsbanken dans une note.

Sur le seul deuxième trimestre, les ventes à magasins constants ont baissé de 10%, comme au premier. Mais il y a eu une nette décélération du recul dans certains pays clef, comme la Grande-Bretagne et l’Italie, où ces replis ont été ramenés à respectivement 8% et 10% contre -13% et -22% sur les trois premiers mois de l’année. (Nikolaj Skydsgaard, avec la contribution de Tommy Lund, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below