May 13, 2019 / 11:15 AM / 5 months ago

BOURSE-Casino chute encore, Kepler Cheuvreux épingle une stratégie court-termiste

PARIS, 13 mai (Reuters) - Casino poursuit sa chute en Bourse lundi après un abaissement de recommandation de Kepler Cheuvreux qui dénonce une stratégie court-termiste et mise sous pression par la situation financière critique de Rallye , sa maison-mère.

L’action abandonne 6,0399% à 31,58 euros à 12h58, accusant la plus forte baisse de l’indice parisien SBF120, lui même en repli de 0,59%.

A ce niveau de cours, le titre lâche plus de 13% depuis le début de l’année - après une chute de 28% en 2018 - tandis que son concurrent Carrefour grimpe de 15,7% sur la période et que l’indice européen de la distribution avance de 17%%.

Kepler a dégradé sa recommandation à “alléger” contre “conserver” et abaissé son objectif de cours à 30,7 euros contre 39,4 euros.

Comme nombre d’analystes, Kepler Cheuvreux épingle une stratégie jugée à la fois “court-termiste” et “risquée”, mise sous pression par l’endettement de Rallye qui atteignait 2,9 milliards d’euros à la fin 2018.

Le distributeur, qui bataille pour retrouver la confiance des marchés, multiplie les cessions de murs de magasins pour réduire sa propre dette, mais les analystes estiment que ces cessions, avec le coût des loyers qu’elles engendrent, sont synonymes de fuite en avant et ne constituent pas une stratégie durable dans le temps.

“Vendre des murs de Monoprix dans un marché parisien qui pourrait se détériorer à moyen terme constitue une erreur stratégique”, note Kepler.

La notation financière de Casino a été dégradée par les agences Moody’s et Standard & Poor’s en avril.

Par ailleurs, l’intermédiaire estime, comme d’autres analystes, que la génération de trésorerie de Casino en France est insuffisante et juge qu’elle permettra tout au plus d’assurer le paiement de son dividende et de ses charges financières.

Quant à Rallye, dont la valeur des actifs (essentiellement sa part dans Casino) est supérieure au montant de sa dette, elle pourrait se trouver, selon Kepler, à court de liquidités d’ici à 2021.

“Nous avons le sentiment que Casino n’est pas dirigé au mieux des intérêts du groupe et de ses actionnaires minoritaires”, conclut l’intermédiaire.

Patrick Vignal, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below