April 26, 2019 / 8:20 AM / 3 months ago

LEAD 1-La Chine et Mercedes pèsent sur le T1 de Daimler

* Chute de 16% du bénéfice d’exploitation

* Baisse de 3% des ventes de Mercedes en Chine

FRANCFORT, 26 avril (Reuters) - Daimler a annoncé vendredi une baisse de 16% de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre, un gain exceptionnel de 718 millions d’euros n’ayant pas permis de compenser les coûts liés au retard de la Mercedes-Benz GLE et le renchérissement des prix des matières premières.

“Nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas être satisfaits de ce début d’année ralenti, qui était attendu. Nous devons maintenant travailler dur pour atteindre nos objectifs 2019”, déclare Dieter Zetsche, cité dans un communiqué, en présentant ses derniers résultats en tant que président du directoire du constructeur allemand.

Dieter Zetsche va laisser la place en mai au Suédois Ola Källenius, mais il devrait prendre la présidence du conseil de surveillance du groupe à partir de 2021.

Le résultat d’exploitation de Daimler a baissé à 2,80 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année, contre un consensus de 2,89 milliards, et ce en dépit d’un gain de 718 millions d’euros résultant de la fusion des divisions de services à la mobilité de Daimler et de BMW.

LA MARGE DE MERCEDES TOMBE À 6,1%

Daimler a indiqué que des problèmes liés au lancement d’une nouvelle plate-forme de SUV dans son usine de Tuscaloosa, en Alabama, avaient engendré des retards de production pour son modèle GLE, entraînant un recul de la marge de la marque Mercedes-Benz à 6,1% contre 9% un an auparavant.

Les ventes de Mercedes-Benz en Chine, premier marché automobile mondial, ont reculé de 3% et celles de voitures compactes plus petites ont contribué à l’érosion des marges, a précisé le groupe de Stuttgart.

Daimler a déclaré avoir également fait face à des coûts liés à la cessation de la production de son SUV X-Class en Argentine. Les marchés d’Amérique du Sud ne sont pas mûrs pour un tel modèle de haut de gamme, a estimé le directeur financier, Bodo Übber.

Daimler a confirmé sa prévision, au niveau du groupe, d’une légère croissance des ventes, du chiffre d’affaires et de l’Ebit en 2019 mais uniquement après la mise en oeuvre de mesures de réduction des coûts.

Le constructeur a par ailleurs abaissé les prévisions de sa division véhicules utilitaires légers, estimant que sa marge d’Ebit ne devrait pas dépasser zéro à 2% contre une fourchette précédente de 5% à 7%.

“Les perspectives semblent légèrement optimistes compte tenu de la faiblesse du début d’année”, a commenté Philippe Houchois, analyste chez Jefferies.

Le titre Daimler reculait de 0,29% à 57,53 euros vers 08h15 GMT à la Bourse de Francfort. Au même moment, l’indice Stoxx de l’automobile gagnait 0,38%.

Edward Taylor Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below