April 18, 2019 / 8:51 AM / 5 months ago

BOURSE-Schneider, plus forte hausse du CAC après un CA meilleur que prévu

PARIS, 18 avril (Reuters) - Schneider Electric signe jeudi, de loin, la plus forte hausse de l’indice CAC 40 après avoir publié des ventes trimestrielles supérieures aux attentes, confortant la stratégie d’internationalisation du spécialiste des équipements électriques et des automatismes industriels.

A 10h48, l’action Schneider s’adjuge 3,3% à 77,46 euros, son plus haut niveau depuis mai 2018, alors que l’indice CAC 40 cède 0,35%.

Le groupe a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires de 6,307 milliards d’euros, supérieur au consensus Infront Data pour Reuters qui donnait 6,072 milliards.

En données publiées, la croissance ressort à 8,7%, avec une hausse de 16,7% en Amérique du Nord et de 9,8% en Asie-Pacifique. En données organiques, le chiffre d’affaires a progressé de 5,9%.

“On voit ici l’impact de notre couverture géographique globale. Nous sommes capables de capturer la croissance où qu’elle soit dans le monde”, a indiqué par téléphone à Reuters le directeur financier du groupe, Emmanuel Babeau.

Schneider devrait également bénéficier cette année d’un impact de changes positif de 300 à 400 millions d’euros sur son chiffre d’affaires - à l’inverse de 2018, marquée par un lourd effet négatif.

Il s’attend à une poursuite de l’environnement favorable en Amérique du Nord, à une croissance modérée en Europe de l’Ouest et à une modération en Chine de la demande des constructeurs de machine et de la croissance sur les marchés de la construction.

Au total, le groupe vise toujours une croissance organique de son chiffre d’affaires comprise entre 3% et 5% sur l’année, et une amélioration de 20 à 50 points de base de sa marge d’Ebita ajustée.

Interrogé sur un éventuel retour de la croissance externe, Emmanuel Babeau a répété la philosophie adoptée par le groupe depuis la fin, il y a cinq ans, d’un grand cycle d’acquisitions qui aura vu Schneider tripler de taille en dix ans.

“Nous n’avons pas besoin de faire de M&A, et si nous en faisons, ce doit être vraiment sur le coeur, pour renforcer nos leaderships avec un angle digital évident, et notamment sur le software”, a indiqué le directeur financier de Schneider.

Au premier trimestre, la contribution nette des dernières acquisitions du groupe - l’éditeur de logiciels industriels et d’ingénierie Aveva et le concepteur de logiciels de gestion de l’énergie IGE+XAO - a atteint 44 millions d’euros.

Le communiqué: bit.ly/2XoqtJH

La présentation: bit.ly/2ItieZi (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below