February 28, 2019 / 10:15 PM / 8 months ago

DISTRIBUTION-Target ambitieux pour 2019 après de solides ventes de fin d'année

(.)

5 mars (Reuters) - L’américain Target a annoncé mardi une hausse de 5,3% de son chiffre d’affaires en données comparables au quatrième trimestre, supérieure aux attentes (5,08% selon le consensus IBES Refinitiv), ses grosses offres promotionnelles de fin d’année ayant attiré la clientèle dans ses magasins comme sur son site de vente en ligne.

En valeur, le chiffre d’affaires total de Target a légèrement diminué pour s’établir à 22,98 milliards de dollars au quatrième trimestre clos le 2 février (consensus 22,96 milliards).

Pour 2019, le groupe prévoit un bénéfice ajusté compris entre 5,75 dollars et 6,05 dollars par action, supérieur aux 5,61 dollars estimés par Wall Street, et son titre gagne plus de 3% dans des transactions électroniques d’avant-Bourse.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* LE CA DE J.C.PENNEY SUPÉRIEUR AUX ATTENTES AU T4

28 février - La chaîne américaine de grands magasins J.C. Penney a annoncé jeudi un recul plus faible qu’attendu de son chiffre d’affaires à périmètre comparable au quatrième trimestre grâce à de solides ventes de bijoux et de vêtements durant les fêtes de fin d’année.

Les ventes ajustées des magasins ouverts depuis au moins 12 mois ont reculé de 4% sur les trois mois clos au 2 février, alors que les analystes attendaient en moyenne une baisse de 4,3%, selon des données IBES de Refinitiv.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 18 cents par action, soit huit cents de plus que celui anticipé par Wall Street.

* CARREFOUR REDRESSE LA TÊTE, ACCÉLÈRE LES BAISSES DE COÛTS

28 février - Carrefour a redressé la barre en 2018 grâce à ses performances au Brésil et a affiché jeudi sa confiance dans la pertinence de son plan stratégique lancé il y a un an.

Le groupe, qui a simplifié son organisation, réduit drastiquement ses coûts, investi dans le numérique et enclenché une refonte de son offre et de ses formats, a vu son résultat opérationnel courant (ROC) progresser de 4,6% à taux de changes constants, après une chute de 17% en 2017.

Cette performance a été portée par de solides résultats au Brésil, qui ont compensé une nouvelle forte baisse en France où les hypermarchés restent à la peine. Le distributeur a stabilisé sa rentabilité opérationnelle à 2,5% grâce à des baisses de coûts qui ont atteint 1,05 milliard d’euros. Il a annoncé porter son objectif d’économies à 2,8 milliards d’ici 2020, contre 2,0 milliard auparavant.

* HAUSSE DE 9,5% DU BÉNÉFICE D’AHOLD DELHAIZE AU T4

27 février - Ahold Delhaize a publié mercredi un bénéfice d’exploitation en hausse de 9,5% au quatrième trimestre, conforme aux attentes, grâce à une solide croissance de ses ventes en ligne.

Le bénéfice d’exploitation ajusté du distributeur belgo-néerlandais, qui exploite des supermarchés en Europe et aux Etats-Unis, a progressé à 691 millions d’euros sur les trois mois à fin décembre, contre 631 millions un an plus tôt.

Les analystes tablaient en moyenne sur une hausse de 9,4% à 690 millions d’euros.

* WALMART PROFITE DE SOLIDES VENTES DE FIN D’ANNÉE

19 février - Walmart a réalisé sur les trois mois à fin janvier un chiffre d’affaires à périmètre comparable aux Etats-Unis meilleur que prévu et en hausse pour un 18e trimestre consécutif, tandis que ses ventes en ligne ont bondi de 43%.

Les ventes trimestrielles du groupe américain dans ses magasins ouverts depuis au moins un an ont progressé de 4,2%, hors essence. Les analystes anticipaient une hausse de 2,96%, selon des données IBES pour Refinitiv.

Le bénéfice ajusté par action est ressorti à 1,41 dollar (1,25 euro), contre un consensus de 1,33 dollar.

* CARREFOUR AFFICHE SA CONFIANCE DANS SON PLAN

22 janvier - Carrefour a vu sa croissance légèrement ralentie au quatrième trimestre, malgré le mouvement des “Gilets jaunes” qui a plombé les ventes de ses hypermarchés en France, et a affiché sa confiance mardi dans le déroulement de son plan de transformation.

Les chiffres du trimestre “renforcent la confiance du management dans son plan stratégique”, a indiqué le groupe qui a confirmé l’ensemble de ses prévisions pour 2020 et 2022 en matière d’économies, de cessions d’actifs non stratégiques, de développement du e-commerce et de ventes de produits bio.

Un an après le lancement de ce plan, le PDG du groupe, Alexandre Bompard, a pris la parole lors d’une conférence téléphonique, estimant que “tout ce qui a été achevé en 2018 montre que Carrefour est sur la bonne voie”.

* CASINO-OBJECTIFS CONFIRMÉS MALGRÉ LES “GILETS JAUNES”

17 janvier - Casino, qui vu sa croissance organique légèrement ralentie par le mouvement des “Gilets jaunes” au quatrième trimestre, à 5,1%, s’est montré confiant dans sa dynamique commerciale en France et a confirmé ses objectifs de résultats annuels.

En France, les ventes ont faibli dans l’ensemble des formats et ont reculé de 0,5% à magasins comparables, taux de change constants, hors essence et effets calendaires dans les hypermarchés. Ces grands formats ont été les plus affectés par les blocages qui ont fortement perturbé l’accès aux entrepôts et à certains magasins pendant les samedis de novembre et décembre.

Malgré le mouvement de protestation, qui a coûté au groupe 50 millions d’euros de chiffres d’affaires, les objectifs de progression du résultat opérationnel courant (ROC) en France et au niveau du groupe “devraient être atteints”, a déclaré David Lubek, directeur financier de Casino, lors d’une conférence téléphonique avec la presse.

* METRO A ENRAYÉ SON DÉCLIN EN RUSSIE

17 janvier - Le grossiste allemand Metro a enregistré au cours du trimestre de Noël la plus forte croissance de ses ventes à périmètre comparable depuis 18 mois tout en enrayant la chute de son activité en Russie.

Hors effets de changes et fermetures de magasins, les ventes de Metro ont augmenté de 2,3% au premier trimestre de son exercice fiscal 2018-2019. En Russie, où ses difficultés l’ont contraint à un avertissement sur résultats en avril dernier, elles ont baissé de 2,4%, ce qui traduit néanmoins une amélioration par rapport à la contraction de 8,9% enregistrée un an plus tôt.

Metro a confirmé ses prévisions annuelles, soit une hausse de son chiffre d’affaires de 1% à 3% mais une baisse de son bénéfice d’exploitation d’environ 2% à 6%. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below