February 26, 2019 / 1:15 PM / 3 months ago

LEAD 1-Thomson Reuters voit une croissance cette année, hausse du CA au T4

* CA de $1,52 md au T4 (consensus de 1,54 mds)

* Prévision de bénéfice de $1,4-1,5 md cette année (Actualisé avec détails, précisions et objectifs)

TORONTO, 26 février (Reuters) - Thomson Reuters a fait état mardi d’une hausse de 9% de son chiffre d’affaires trimestriel, hors effets de change, grâce aux solides ventes de son pôle juridique (Legal) et de sa division fiscalité et comptabilité (Tax & Accounting).

Le groupe, qui fournit des informations et des données aux professionnels des secteurs financier, juridique, comptable et des médias, a publié un chiffre d’affaires au quatrième trimestre de 1,52 milliard de dollars (1,34 milliard d’euros), contre 1,41 milliard un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne 1,54 milliard de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 20 cents, contre 22 cents il y a un an.

Thomson Reuters a cédé en octobre dernier une participation de 55% dans sa division Financial & Risk (F&R) au fonds Blackstone dans le cadre d’une transaction valorisant cette division, désormais appelée Refinitiv, environ 20 milliards de dollars.

Legal et Tax & Accounting sont les deux principales divisions du groupe, depuis la cession de la division F&R.

Hors effets de change, le chiffre d’affaires de la division juridique a progressé de 4% à 599 millions de dollars et celui de la division fiscalité et comptabilité de 8% à 248 millions de dollars.

Dans le cadre de l’accord avec Blackstone, Refinitiv doit verser au moins 325 millions de dollars par an à Reuters pendant 30 ans, ajustés de l’inflation, pour accéder à son flux d’informations, pour un total de près de 10 milliards de dollars.

Thomson Reuters, contrôlé par la famille canadienne Thomson, est la maison mère de Reuters News, l’agence d’informations, dont le chiffre d’affaires a doublé à 155 millions de dollars, en raison de la contribution de Refinitiv, comptabilisée pour la première fois dans les résultats financiers de cette division.

Sur l’ensemble de l’année, Thomson Reuters a dégagé une croissance de 4% de son chiffre d’affaires. A l’exclusion de l’accord avec Blackstone, le chiffre d’affaires n’a progressé que de 2,5%.

Le groupe anticipe toujours pour cette année un chiffre d’affaires organique en croissance de 3% à 3,5% et en 2020 une hausse de 3,5% à 4,5%, conformément aux prévisions indiquées en décembre dernier. (Matt Scuffham, Catherine Mallebay et Claude Chendjou, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below