February 26, 2019 / 6:40 AM / 3 months ago

CHIMIE-Le bénéfice d'exploitation de BASF plonge de 60% au T4

26 février (Reuters) - BASF a publié mardi un bénéfice d’exploitation trimestriel supérieur aux attentes mais en chute de 59%, imputable à une forte baisse de sa division de produits pétrochimiques de base.

Au quatrième trimestre, le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) du géant allemand de la chimie est ressorti à 630 millions d’euros, au-dessus de la prévision moyenne des analystes qui était de 598 millions d’euros, selon une enquête Reuters.

Pour 2019, BASF, qui produit des revêtements, des convertisseurs catalytiques, des pesticides et des plastiques, vise une légère hausse de l’Ebit ajusté. Le groupe propose un dividende 3,20 euros par action pour l’exercice 2018, contre 3,10 euros en 2017.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* LE BÉNÉFICE DE COVESTRO POURRAIT CHUTER DE MOITIÉ

25 février - Covestro a annoncé lundi que son bénéfice d’exploitation (Ebitda) pourrait chuter de moitié cette année pour tomber entre 1,5 et 2,0 milliards d’euros en raison d’une concurrence plus forte et d’un environnement économique difficile.

L’Ebitda du groupe allemand a déjà plongé de deux tiers au quatrième trimestre, à 293 millions d’euros, sous le consensus des analystes interrogés par Reuters qui l’attendaient en moyenne à 314 millions. Covestro a fait état d’une forte contraction de la demande du secteur automobile chinois durant ce trimestre.

Covestro pense ne plus pouvoir dégager les “marges inhabituellement élevées” des deux dernières années, marquées par des problèmes de production de certains de ses concurrents à l’origine d’une pénurie de produits chimiques entrant dans la fabrication de panneaux isolants et de matelas.

* SIKA FAIT MIEUX QUE PRÉVU ET AUGMENTE SON DIVIDENDE

22 février - Sika a annoncé vendredi un bénéfice net supérieur aux attentes au titre de 2018 grâce à l’ouverture de nouvelles usines et des acquisitions.

Le bénéfice net annuel du groupe chimique suisse spécialisé dans la construction a progressé de 5,9% à 687,1 millions de francs suisses (605 millions d’euros), supérieur au consensus moyen de 685 millions de francs établi par Infront Data.

Le bénéfice d’exploitation annuel s’est établi à 945,9 millions de francs, dans la fourchette de 940 à 960 millions de francs fixée par le groupe. Sika proposera un dividende par action en hausse de 10,8% à 2,05 francs lors de son assemblée générale prévue le 9 avril.

* CLARIANT-L’ACTIVITÉ PLASTIQUES A PESÉ SUR LE T4

13 février - Le chimiste de spécialités Clariant a publié mercredi un chiffre d’affaires et un bénéfice d’exploitation en baisse au quatrième trimestre, en raison du ralentissement de la demande pour son activité plastiques et revêtements en Asie et en Europe et d’effets de change défavorables.

Hors éléments exceptionnels, l’Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) a reculé de 2% à 253 millions de francs suisses (222 millions d’euros), contre un consensus moyen de 260 millions, selon Infront Data.

Les ventes du groupe suisse se sont repliées de 3% sur les trois mois à fin décembre, à 1,63 milliard de francs. Le consensus moyen s’établissait à 1,7 milliard. Hors effets de change, les ventes ont progressé de 3%.

* AKZO NOBEL-BÉNÉFICE DU T4 GONFLÉ PAR DES PRIX PLUS ÉLEVÉS

13 février - Le groupe néerlandais de peintures et de revêtements Akzo Nobel a publié mercredi un excédent brut d’exploitation de 240 millions d’euros au quatrième trimestre, meilleur que prévu, des prix plus élevés ayant compensé la baisse de volumes et un ralentissement sur le marché chinois.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) de 235 millions d’euros pour la période octobre-décembre, contre 240 millions un an plus tôt.

Le groupe a également annoncé qu’il lancerait à partir du 25 février un programme de rachat d’actions de 2,5 milliards d’euros qui devrait être achevé d’ici la fin 2019.

* DOWDUPONT PUBLIE DES VENTES INFÉRIEURES AUX ATTENTES

31 janvier - DowDuPont annoncé jeudi, contre toute attente, anticiper un repli de son chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, qui devrait notamment être pénalisé par la baisse des ventes de produits chimiques utilisés dans les emballages et les liquides de freins.

Cette publication avait entraîné ce jour-là une chute de 9,23% du titre DowDupont.

Le groupe américain, né de la fusion à 130 milliards dollars (113,2 milliards d’euros) de Dow Chemical et DuPont en 2017, prévoit pour le premier trimestre un chiffre d’affaires en baisse “autour de 5%” et un Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) en repli d’un peu plus de 10%. Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d’affaires en hausse de 5% à 22,63 milliards de dollars. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below