March 19, 2019 / 8:36 PM / a month ago

TRANSPORT/LOGISTIQUE-FedEx abaisse encore sa prévision de BPA annuel

19 mars (Reuters) -

* FEDEX RATE LE CONSENSUS ET ABAISSE SON OBJECTIF ANNUEL

19 mars - FedEx a raté le consensus au troisième trimestre et a abaissé pour la deuxième fois son objectif de bénéfice annuel, évoquant une tassement de la croissance du commerce international.

L’action perdait 5% en après-Bourse.

Le groupe de messagerie et de logistique projette un bénéfice par action ajusté de 2019 de 15,10 à 15,90 dollars et non plus de 15,50 à 16,60 dollars.

FedEx avait déjà réduit son objectif de bénéfice annuel en décembre, en raison d’une croissance faible en Europe et du ralentissement économique de la Chine pour cause de conflit commercial avec les Etats-Unis.

Le bénéfice net ajusté a fléchi à 797 millions de dollars, soit 3,03 dollars par action après dilution, au troisième trimestre clos le 28 février contre 1,02 milliard de dollars (3,72 dollars par action) un an auparavant.

Le chiffre d’affaires a diminué de près de 3% à 17 milliards de dollars.

Le consensus des analystes donnait un BPA de 3,11 dollars et un CA de 17,67 milliards de dollars, suivant des données IBES de Refinitiv.

* MAERSK DÉÇOIT AVEC SA PRÉVISION DE BÉNÉFICE

21 février - A.P. Moller-Maersk a averti jeudi que les tensions commerciales pèseraient sur ses activités en 2019 et a fait état d’une prévision de bénéfice annuel inférieure aux attentes.

L’armateur danois anticipe une croissance du négoce mondial par conteneurs comprise entre 1% et 3% cette année, contre un peu moins de 4% en 2018, nettement inférieure à la hausse de 6% enregistrée en 2017.

La première compagnie mondiale de transport maritime s’attend à un Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) aux normes IFRS de 5 milliards de dollars en 2019 et de 4 milliards hors effets IFRS. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un Ebitda de 5,32 milliards, sans que l’on sache à ce stade si ce consensus intégrait les normes IFRS.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

XPO AVERTIT SUR SES RÉSULTATS, LE TITRE CHUTE

14 février - XPO Logistics, l’un des géants mondiaux du fret et de l’entreposage, a publié jeudi un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes et averti sur ses résultats 2019 en raison de la baisse des commandes de son principal client.

Le titre chutait de 15,1% à 50,60 dollars dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Le groupe a manqué ses objectifs internes en raison de conditions difficiles en France et au Royaume-Uni, en plus de la baisse des profits réalisés avec son principal client, a expliqué dans un communiqué Bradley Jacobs, le PDG du groupe basé dans le Connecticut.

Le bénéfice du quatrième trimestre a reculé à 84 millions de dollars (74 millions d’euros), soit 62 cents par action, contre 189 millions (1,42 dollar/action) un an plus tôt quand le résultat avait été gonflé par la réforme fiscale américaine.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 72 cents, 12 cents de moins que le consensus IBES Refinitiv.

Le chiffre d’affaires a progressé de 4,6% à 4,39 milliards.

La baisse des commandes du principal client a amputé le CA de 46 millions de dollars au quatrième trimestre et l’impact devrait être plus fort en 2019, a précisé le groupe. Il prévoit une croissance de son bénéfice de l’ordre de 6-10% cette année.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* UPS FAIT MIEUX QUE PRÉVU DURANT LE TRIMESTRE DES FÊTES

31 janvier - United Parcel Service a publié jeudi un bénéfice supérieur aux attentes au quatrième trimestre, à 1,94 dollar par action contre 1,90 attendu, le numéro un mondial de la livraison de colis ayant bénéficié de volumes record durant la période primordiale des fêtes de fin d’année.

“Notre large portefeuille, notre base variée de revenus et la souplesse de notre réseau contribuent à atténuer l’impact du ralentissement économique mondial”, a déclaré le directeur général, David Abney, cité dans un communiqué.

UPS s’attend cependant pour 2019 à un bénéfice par action compris entre 7,45 et 7,75 dollars, ce qui place le milieu de cette fourchette sous la prévision moyenne des analystes de 7,69 dollars selon les données IBES de Refinitiv.

* ROYAL MAIL ABAISSE SA PRÉVISION 2018-2019

29 janvier Royal Mail a resserré sa prévision de bénéfice pour l’exercice 2018-2019, clos fin mars, l’opérateur postal britannique évoquant mardi une baisse plus marquée que prévu des volumes de courrier.

Le groupe précise anticiper désormais un résultat opérationnel compris entre 500 et 530 millions de livres (575 à 609 millions d’euros) sur la période, contre une précédente fourchette allant de 500 à 550 millions et un total de 694 millions dégagé sur 2017-2018. (Service économie)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below