February 12, 2019 / 1:54 PM / 10 months ago

CMA CGM vise un retour à l'équilibre pour Ceva Logistics en 2019

PARIS, 12 février (Reuters) - CMA CGM vise un retour à l’équilibre pour Ceva Logistics cette année, a déclaré mardi le directeur financier du groupe français de transport maritime, qui a formellement lancé son offre de rachat amicale visant à resserrer ses liens avec le spécialiste du fret suisse dont il est déjà le premier actionnaire.

CMA CGM propose 30 francs suisses (26,36 euros) par action sur le solde du capital de Ceva, valorisé 1,66 milliard de francs, après le rejet par ce dernier d’une offre rachat par le danois DSV.

L’offre de CMA CGM court du 12 février au 12 mars.

Le groupe marseillais, numéro trois mondial du transport de conteneurs, est devenu le premier actionnaire de Ceva quand l’entreprise suisse s’est introduite en Bourse l’an dernier, en prenant une participation de près de 25% avant d’augmenter encore son investissement.

“Notre volonté c’est d’avoir deux pieds - un dans le maritime et un dans la logistique”, a déclaré à Reuters le directeur financier de CMA CGM, Michel Sirat.

Les deux groupes ont annoncé en novembre leur intention de développer leurs activités logistiques et d’accroître la rentabilité de la société suisse, notamment par le biais de ventes croisées et de systèmes informatiques standardisés.

Michel Sirat a ajouté que les deux entreprises étaient convenues de viser un “breakeven en 2019” pour Ceva.

En fonction du résultat de l’offre, CMA CGM devrait investir environ 1,5 milliard de francs suisses pour bâtir sa participation de contrôle dans Ceva, a ajouté Michel Sirat.

CMA CGM s’est déjà assuré d’un contrôle majoritaire en amont de l’offre publique par le biais de dérivés qui lui permettront de porter sa participation de 33% à 50,6%.

Le conseil d’administration de Ceva a jugé fin janvier que l’offre de CMA CGM était “raisonnable d’un point de vue financier” et qu’elle présentait “une opportunité de sortie correcte pour les actionnaires”. Mais comme convenu avec le groupe français, il ne l’a toutefois pas recommandé à ses actionnaires au motif que la valeur moyenne de l’entreprise pourrait grimper à 40 euros par action en raison de la collaboration avec CMA CGM.

L’acquisition de Ceva constitue la deuxième opération majeure orchestrée par Rodolphe Saadé, PDG de la société familiale CMA CGM.

Rodolphe Saadé a supervisé le rachat de la compagnie singapourienne APL en 2016 pour un montant de 2,4 milliards de dollars. (Guz Trompiz Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below