September 10, 2018 / 9:52 AM / 16 days ago

BOURSE-AB Foods maintient ses prévisions, déception sur le sucre

10 septembre (Reuters) - Le conglomérat britannique Associated British Foods a maintenu lundi ses prévisions de résultats annuels, grâce notamment aux bonnes performances de sa chaîne d’habillement Primark, mais les résultats attendus dans le sucre ont déçu les analystes et le titre a perdu plus de 3% en début de séance à Londres.

L’action cède encore 1,58% à 2.237 pence vers 09h45 GMT, l’une des plus fortes baisses de l’indice FTSE-100 qui avance de 0,15% à ce stade.

Le titre du groupe britannique, détenu majoritairement par la famille du directeur général George Weston, accuse un repli de plus de 20% depuis le début de l’année.

Dans un communiqué, AB Foods a dit attendre des “progrès” de son bénéfice d’exploitation ajusté et de son résultat par action sur l’exercice clos le 15 septembre.

“De toutes les années où j’ai été à ce poste, cette année à venir est l’une des plus compliquées pour donner des prévisions en raison des incertitudes sur l’issue du Brexit”, a déclaré à Reuters le directeur financier John Bason.

“Le taux de change sera très différent si nous avons une issue négociée ou un ‘hard’ Brexit”, a-t-il ajouté.

Les analystes prévoient en moyenne un résultat d’exploitation de 1,41 milliard de livres (1,6 milliard d’euros) et un bénéfice par action de 133,3 pence pour l’exercice 2017-2018, contre respectivement 1,36 milliard et 127,1p un an plus tôt, selon le consensus Reuters.

AB Foods anticipe une hausse de 5,5% des ventes de Primark à taux de change constants, en dépit d’un tassement de 2% des ventes à périmètre comparable. Ces dernières devraient cependant augmenter de 1,5% en Grande-Bretagne.

Primark représente plus de la moitié des profits du groupe.

Les activités dans l’épicerie, l’agriculture et les ingrédients devraient plus que compenser l’impact négatif de la baisse des prix du sucre dans l’Union européenne, a ajouté AB Foods.

Le groupe avait averti en juillet que sa division AB Sugar, qui a représenté 16% de ses bénéfices l’an dernier, pâtirait de la baisse des prix dans l’UE.

“L’environnement de prix très faible dans le sucre éclipse les bonnes performances dans les autres activités”, observe Neil Wilson, analyste chez Martkets.com à Londres.

“Malgré des performances correctes dans l’ensemble, les perspectives maussades pour le sucre pèsent sur le titre en Bourse.” (James Davey, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below