August 1, 2018 / 9:45 AM / in 3 months

BOURSE-Apple approche de la barre des $1.000 milliards de capitalisation

PARIS, 1er août (Reuters) - Le géant de l’électronique grand public Apple est attendu en nette hausse mercredi à l’ouverture de Wall Street après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, ce qui pourrait permettre au groupe d’atteindre pour la première fois de l’histoire le seuil de 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Le titre de la marque à la pomme a bondi mardi soir de 3,7% à 197,34 dollars, un record, dans les transactions après la clôture du marché, portant sa capitalisation à 970,9 milliards de dollars, selon le décompte Thomson Reuters de ses actions.

“Il faut que le cours de Bourse atteigne 203 dollars pour atteindre mille milliards de dollars de capitalisation boursière”, calcule Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

“Bien que cela sera risque d’être un peu difficile, une poussée vers les 1.000 milliards de capitalisation aujourd’hui est une possibilité. Ce n’est qu’une question de temps”, ajoute-t-il.

Apple a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, à la faveur à la fois de la vente d’iPhone plus chers et de la hausse des revenus de l’activité de services, qui comprend Apple Music, l’App Store et iCloud.

Le géant électronique américain, dernier des “GAFAN” (Google , Apple, Facebook, Amazon.com, Netflix ) à publier ses comptes, a également fait état d’une prévision de chiffre d’affaires pour le trimestre en cours légèrement plus élevée que prévu.

Ces résultats devraient permettre d’éclipser les craintes récentes autour des grandes valeurs technologiques américaines après les déceptions venues des résultats de Facebook, Twitter ou encore Netflix.

Les contrats à terme sur le Nasdaq 100 indiquent d’ailleurs une ouverture en hausse de 0,2% mercredi, quand le Dow Jones et le S&P 500 sont attendus en baisse.

“Si vous êtes positionnés sur les GAFAN, je ne vois pas pourquoi vous ne sortiriez pas des sociétés les plus exposées comme Facebook et Netflix pour opter pour une relative sécurité avec Apple, dont les multiples de valorisation restent en deça des autres GAFAN”, observe Neil Wilson.

Le titre Apple affiche un gain de 12,44% depuis le début de l’année, contre un repli de 2,2% pour Facebook.

Beaucoup d’observateurs estiment que cette hausse est en grande partie liée aux importants rachats d’actions effectués par Apple.

Au cours du premier semestre, le groupe a racheté pour 43 milliards de dollars de ses propres titres, soit plus que la capitalisation boursière de près des trois quarts des sociétés du S&P 500. (Blandine Hénault, avec Noel Randewich et Sonam Rai, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below